Thaïlande, le gouvernement fait volte-face et va entamer des discussions pour rejoindre Covax

Répondre
Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 10451
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Thaïlande, le gouvernement fait volte-face et va entamer des discussions pour rejoindre Covax

Message par dreamman »

Image
PHOTO: Facebook/Bangkok Metropolitan Administration

Dans une volte-face importante, le gouvernement thaïlandais se dit prêt à entamer des pourparlers pour rejoindre Covax, l'initiative mondiale qui vise à garantir l'égalité d'accès aux vaccins. La Thaïlande est devenue la seule nation d'Asie du Sud-Est à ne pas adhérer à l'initiative lorsqu'elle en a eu l'occasion l'année dernière.

À l'époque, le porte-parole du gouvernement, Anucha Buraphachaisri, avait déclaré que la Thaïlande préférait signer ses propres accords avec les fabricants de vaccins car, selon la loi, le gouvernement ne pouvait pas dépenser de l'argent pour des vaccins dont l'efficacité n'était pas prouvée. Plusieurs millions de doses de Sinovac plus tard, et des milliers de cas, il y a eu un changement d'avis.

Selon un rapport du Bangkok Post, Nakorn Premsri, de l'Institut national du vaccin, s'est excusé de la lenteur de l'approvisionnement en vaccins et a déclaré que le NVI se préparait à entamer des discussions pour rejoindre le programme Covax.

"Le NVI a pour objectif de recevoir des vaccins de Covax l'année prochaine".

Selon Nakorn, le NVI a tenté de passer des commandes anticipées auprès des fabricants de vaccins en août de l'année dernière, même si les vaccins étaient encore au stade de l'essai. Les discussions avec AstraZeneca ont abouti à l'achat de 61 millions de doses par le biais d'une commande passée en novembre. Il souligne toutefois que le processus n'est pas simple et qu'il fait intervenir divers comités d'achat, groupes de travail et agences connexes, qui ont tous leur mot à dire. Selon M. Nakorn, cette bureaucratie s'explique par le fait que le budget national est dépensé, ce qui nécessite la contribution de plusieurs parties.

"Cela a conduit le public à penser que l'achat de vaccins pourrait ne pas atteindre l'objectif fixé. Il s'agit de ces obstacles et de ces contraintes. Je m'excuse auprès du public. Même si le NVI a essayé de faire tout ce qu'il pouvait, il ne peut pas se procurer suffisamment de vaccins pour répondre à une situation inattendue. La pandémie de Covid-19 est quelque chose que nous n'avons jamais connu auparavant. Les mutations du virus sont également imprévisibles et se propagent encore plus rapidement, ce qui perturbe encore plus les efforts d'approvisionnement en vaccins."

M. Nakorn ajoute que les pourparlers s'accélèrent avec divers fabricants de vaccins, y compris ceux de vaccins à ARNm, mais aucune décision n'a encore été prise quant au nombre de doses qui seront commandées et au moment où elles le seront. Il ajoute que le NVI étudie également des vaccins de deuxième génération qui, on l'espère, seront plus efficaces contre les variantes du Covid-19.


SOURCE : Bangkok Post via https://thethaiger.com/coronavirus/cv19 ... join-covax
djé
Messages : 132
Enregistré le : mer. 8 avr. 2015 18:45

Re: Thaïlande, le gouvernement fait volte-face et va entamer des discussions pour rejoindre Covax

Message par djé »

Depuis le début il était dénoncé l exception Thailandaise de ne pas participer au programme Covax, le seul pays en Asie du Sud Est, il en aura fallu pour enfin infirmer leur décision…. Même leur fierté légendaire n aura pas résisté vu le cataclysme des contaminations et surtout de la saturation des hôpitaux rétropédalage et excuses sont en ce moment de sortie chez les dirigeants militaires…..C’est néamoins une excellente nouvelle pour nos amis Thais
Répondre