Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Répondre
Avatar du membre
lacaille56
Messages : 4727
Enregistré le : mer. 18 avr. 2012 08:10
Localisation : Paris 15eme et Pattaya

Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Message par lacaille56 » jeu. 5 sept. 2019 07:19

Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Selon la loi singapourienne, toute personne munie d'une carte d'embarquement doit impérativement quitter le territoire.

A Singapour, cette cité-État située à la pointe de la Malaisie, un homme de 27 ans risque jusqu'à 2 ans de prison et une amende salée pouvant atteindre 20.000 dollars singapouriens (environ 13.500 euros, ndlr), pour une raison surprenante au premier abord.

Plus tôt dans le mois, ce dernier, afin de dire au revoir à sa femme qui devait s'envoler quelques minutes plus tard, a lui-même acheté un billet d'avion afin de l'accompagner jusqu'à la porte d'embarquement, rapporte CNN.

Une loi très stricte

Seul problème, selon la loi locale, toute personne faisant irruption dans la zone de transit "sans aucune intention de quitter Singapour" est dans l'illégalité.


"Les passagers qui entrent dans les zones de transit avec une carte d'embarquement ne devraient être là que pour se rendre à leur prochaine destination", a ajouté la police singapourienne dans un post Facebook, accompagné de la photographie d'un message rappelant cette directive.

Depuis le début de l'année, 33 personnes ont déjà été interpellées pour les mêmes raisons.
De manière générale, Singapour est connue pour ses restrictions et ses lois strictes. L'exemple le plus connu reste l'interdiction, depuis 1992, de mâcher du chewing-gum sur l'ensemble de ce petit territoire. Tout contrevenant s'exposerait alors à une amende de 1.000 euros et à des travaux d'intérêt général.

source: https://www.msn.com/fr-fr/news/monde/si ... 5h#image=1
Retraité depuis le 1 août 2016

Avatar du membre
Farangissan
Messages : 4141
Enregistré le : ven. 7 sept. 2012 04:27
Localisation : Thailande

Re: Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Message par Farangissan » jeu. 5 sept. 2019 08:46

lacaille56 a écrit :
jeu. 5 sept. 2019 07:19
Tout contrevenant s'exposerait alors à une amende de 1.000 euros et à des travaux d'intérêt général.
Nan, pas 1.000 euros mais 1.000 dollars singapouriens = 655 euros ;
idem si tu oublies d'appuyer sur le petit bouton après avoir fait pipi ...

et ça ne date pas d'hier ; tu te balades dans Singapour, c'est propre comme un sou neuf;
pas un papier par terre ; encore plus propre que Genève h-*

Avatar du membre
lacaille56
Messages : 4727
Enregistré le : mer. 18 avr. 2012 08:10
Localisation : Paris 15eme et Pattaya

Re: Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Message par lacaille56 » jeu. 5 sept. 2019 11:42

Retraité depuis le 1 août 2016

Avatar du membre
Marco
Messages : 125
Enregistré le : mar. 9 avr. 2019 11:24
Localisation : Genève

Re: Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Message par Marco » dim. 8 sept. 2019 16:14

ma foi si cette interdiction est placardée un peu partout et que le contrevenant a passé outre en toute connaissance de cause, qu'il écope d'une amende même salée ne me choque pas plus que cela. Maintenant la case prison serait vraiment hallucinante pour ce chef d'inculpation compte tenu des circonstances.

Avatar du membre
NeedThaie
Messages : 1194
Enregistré le : dim. 4 janv. 2015 15:49

Re: Singapour: il risque la prison pour avoir accompagné sa femme à la porte d'embarquement de l'aéroport

Message par NeedThaie » lun. 9 sept. 2019 20:01

Et quand un achète un billet de train ou de bus, c'est pareil aussi ?

Oui il a payé son billet,
et si après il n'a pas enregistré de bagage en soute et qu'il va du coup rester un siège libre,
ça gène en quoi ?
Quand on voit la quantité de gens qui vont accompagner sur le quai de la gare (voir jusqu'en dans le train),
heu par contre sont nombreux et pénibles...


Franchement, là c'est dictatorial.
(à moins ue comme le suppose également Marco que ce soit vraiment bien précisé partout et connus de tous, là d'accord)

Répondre