Poisson-chat géant du Mékong

Répondre
Avatar du membre
Raymond38
Administrateur du site
Messages : 2864
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:56
Localisation : PICARDIE FRANCE

Poisson-chat géant du Mékong

Message par Raymond38 » mar. 3 juil. 2012 12:48

Poisson-chat géant du Mékong

Source: Chine-nformations.com
Source: http://www.chine-informations.com/guide ... _3796.html


A hauteur de Chiang Khong en Thaïlande, le Mékong est un haut lieu de la pêche au poisson-chat géant, espèce endémique du fleuve. Le poisson-chat est sans doute le plus gros poisson d'eau douce au monde. Il faut 6 à 12 ans aux jeunes pour atteindre leur taille adulte et ils mesurent alors entre 2 et 3 m de long pour un poids pouvant aller jusqu'à 300 kg. Les habitants de la région prétendent que les poissons-chats pouvant aller jusqu'à 300 kg. Les habitants de la région prétendent que les poissons-chats remontent le fleuve depuis sa source dans la province de Qinhai au nord de la Chine. En Thaïlande et au Laos, le poisson-chat est un mets très prisé. Sa texture très carnée a une saveur délicate, comparable à celle du thon ou de l'espadon, avec une couleur plus blanche.

La pêche n'est autorisée qu'à partir de la mi-avril et pendant le mois de mai, lorsque la rivière affiche une hauteur de 3 à 4 m à peine et que les poissons remontent le fleuve jusqu'au lac Erhai, dans le Yunnan (Chine) pour frayer. Avant de lancer leurs filets, Thaïlandais et Laotiens se livrent à une cérémonie particulière, afin de s'attirer les faveurs de Chao Mae Pla Beuk, la déesse qui préside aux destinées des poissons-chats. Dans ce rituel, on procède notamment au sacrifice de poulets à bord des bateaux de pêche. Ensuite, les équipes de pêcheurs tirent au sort celui qui lancera le premier filet de l'eau. Les autres suivent à tour de rôle.

Au cours de la saison, ce ne sont pas moins de 15 à 60 poissons qui sont pris. La guilde des pêcheurs est limitée à 40 membres, tous originaires de Ban Hat Khrai. Ces pêcheurs vendent leur prise sur place, jusqu'à 500 batts le kilo. A Bangkok, un seul de ces poissons peut rapporter 100 000 Batts. Ces poissons finissent en majorité dans l'assiette des consommateurs des grandes tables de Bangkok ou de Chiang Mai car les petits restaurants locaux de Huay Xai et de Chiang Khong ne peuvent se permettre de pratiquer de tels tarifs. Il est parfois possible de goûter du poisson-chat dans une gargote de fortune installée pendant la saison de la pêche, près de l'embarcadère des pêcheurs de Ban Hat Khrai.

Répondre