KOH CHANG – Vent de révolte contre une taxe d’entrée pour les touristes

Répondre
Avatar du membre
Raymond38
Administrateur du site
Messages : 2827
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:56
Localisation : PICARDIE FRANCE

KOH CHANG – Vent de révolte contre une taxe d’entrée pour les touristes

Message par Raymond38 » jeu. 5 déc. 2013 13:37

Source: lepetitjournal.com
Lien vers le site: http://www.lepetitjournal.com/bangkok/s ... -touristes
le 05/12/2013


Le nouveau directeur du parc national de Koh Chang a décidé de faire payer un droit d’entrée à tous les touristes. Les professionnels du tourisme sont en colère.

Arrivé voici un peu plus d’un mois, le nouveau directeur du parc national de Koh Chang, Veera Khunchaiyarak, s’est empressé de créer une taxe d’entrée pour tous les touristes. Depuis le 1er décembre, il exige 200 bahts (5 euros) pour les touristes étrangers adultes et 100 bahts par enfants âgés de 4 à 14 ans. Les touristes thaïlandais doivent s’acquitter d’une taxe de 40 bahts (1 euro).
Cette décision prise sans concertation et sans justification suscite la colère des touristes mais surtout des professionnels du tourisme. Deux cents d’entre eux, surtout des exploitants de bateaux qui assurent le transport des touristes vers les 52 îles que compte le parc national de Koh Chang, ont manifesté mardi 3 décembre en exigeant la révocation du directeur. Ils lui reprochent d’agir contre les intérêts économiques de Koh Chang, deuxième île la plus grande de Thaïlande après Phuket. Les manifestants ont rencontré le chef du district de Koh Chang, Peera Iamsunthorn, lequel a accepté de relayer leurs griefs auprès du gouverneur de la province de Trat.
Le nouveau directeur semble bien déterminé à appliquer cette taxe d’entrée. Il a d’abord donné un préavis de deux semaines pour que les propriétaires des ferrys et autres bateaux s’acquittent de leur tâche de collecter la taxe auprès des touristes. Et mardi matin, il est allé jusqu’à les menacer d’interdiction de naviguer s’ils refusaient de collecter la taxe.
Les professionnels du tourisme s’indignent. Ils font valoir que leurs clients qui ont réservé leurs séjours n’étant pas informés de l’existence de ce droit d’entrée, ils ne pouvaient en aucun cas exiger aujourd’hui le paiement de cette taxe.


Lien vers le site: http://www.lepetitjournal.com/bangkok/s ... -touristes


Note perso: C'est déjà le cas lorsque l'on se rend à Kho Samet

Répondre