Le Thai Covid-19 Center examine la demande des propriétaires d'entreprises de rouvrir les lieux de divertissement

Répondre
Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 10238
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Le Thai Covid-19 Center examine la demande des propriétaires d'entreprises de rouvrir les lieux de divertissement

Message par dreamman »

Image
Photo d'illustration, Dreamman



Un porte-parole du Center for Covid-19 Situation Administration, ou CCSA, s'est exprimé cet après-midi au sujet d'une demande formulée par des propriétaires et des employés d'entreprises du secteur du divertissement, ainsi que par des musiciens, concernant la réouverture de leur secteur ou l'octroi d'une aide financière.

Le Dr Apisamai Srirangsan, porte-parole adjoint du CCSA, a parlé de cette demande cet après-midi. Cette demande fait suite à une autre demande émanant des propriétaires de bars à bière et de lieux de divertissement de Pattaya.

Les lieux de divertissement et de vie nocturne, qui comprennent tous les bars, boîtes de nuit, gogos, pubs, karaokés, bars sportifs et autres établissements similaires, sont fermés en vertu d'ordonnances nationales actuellement en vigueur dans toutes les provinces de Thaïlande, quel que soit le nombre de cas de Covid-19. Ils sont fermés depuis environ deux mois et demi à ce jour, avec peu ou pas d'aide financière et aucun signe de fin de fermeture dans un avenir proche. Dans l'ensemble, l'industrie a été fermée près de huit mois sur les seize derniers mois en Thaïlande.

La pression monte de la part de l'industrie pour qu'elle soit autorisée à rouvrir avec des règles strictes ou pour qu'elle reçoive un soutien financier solide, beaucoup avertissant que si elle reste fermée jusqu'à la réouverture "supposée" du pays aux touristes étrangers en octobre, l'industrie déjà dévastée le sera encore plus et il ne restera plus grand-chose pour les touristes. Pour les touristes étrangers, l'industrie du divertissement est un point fort de leurs voyages de vacances, selon les représentants de l'industrie.

En effet, les médias sociaux ont déjà réagi à une annonce antérieure selon laquelle Phuket n'autoriserait pas l'ouverture de lieux de divertissement au début de son programme "Sandbox" pour laisser entrer les touristes vaccinés. Cliquez ici pour en savoir plus à ce sujet.

Le Dr Apisamai a déclaré que le CCSA comprend la douleur des propriétaires de ces entreprises et comprend certainement leur importance pour l'industrie du tourisme. Elle a déclaré que le CCLAT est ouvert à la discussion avec les propriétaires de lieux de divertissement de premier plan et les représentants de l'industrie sur les moyens d'ouvrir l'industrie, ou même des parties de l'industrie, en toute sécurité avec des règles et des règlements.

Cependant, le Dr Apisamai a également déclaré que l'alcool avait tendance à diminuer les inhibitions des gens et que les personnes en état d'ébriété avaient tendance à ne pas suivre les règles liées au Covid-19, comme l'ont montré les ouvertures précédentes du secteur. Elle a conseillé aux professionnels du secteur d'en tenir compte lorsqu'ils suggèrent des règles et des exigences pour permettre l'ouverture des établissements. Elle a également déclaré que les propriétaires de bars et de lieux de divertissement devraient soutenir pleinement toute exigence ou règle proposée.

Elle n'a pas promis d'ouverture, mais a déclaré que toutes les propositions seraient examinées. La puissante industrie de l'alcool a également fait pression sur le gouvernement thaïlandais pour qu'il trouve un moyen de permettre au moins aux petits bars et lieux de réouverture de rouvrir en toute sécurité. TPN media note que les ajustements de zone de cette semaine permettent aux restaurants des provinces jaunes de vendre, en théorie, de l'alcool. Toutefois, la décision finale dépend, comme toujours, des décisions des gouverneurs provinciaux.

Source: https://thepattayanews.com/2021/06/21/t ... uidelines/
Répondre