Conditions d’entrée, de séjour et de travail des étrangers dans le royaume (1ère partie)

Répondre
Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 8678
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Conditions d’entrée, de séjour et de travail des étrangers dans le royaume (1ère partie)

Message par dreamman » jeu. 14 juil. 2011 11:52

Le « Pays du Sourire » est une destination attractive à la fois pour les touristes et les investisseurs. La réglementation thaïlandaise en matière d’entrée et de conditions de séjour des étrangers est toutefois très stricte. Nous allons envisager ce mois-ci les conditions d’entrée et de séjour des touristes, des retraités et des conjoints de citoyens thaïlandais et reviendrons le mois prochain sur la réglementation applicable aux étrangers travaillant en Thaïlande.

Visa d'entrée et exemption de visa.

Le principe est que toute personne de nationalité étrangère désirant se rendre en Thaïlande doit, au préalable, demander un visa d’entrée auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais. Cependant, il existe une exemption de visa pour 42 pays (dont la France, la Belgique, la Suisse, le Canada et la plupart des pays de l’Union européenne). Cette exemption de visa permet aux ressortissants de ces pays d’entrer et de séjourner en Thaïlande sans visa préalable pendant une durée maximum de 30 jours. La durée totale de séjour ne peut excéder 90 jours pour une période de six mois, à compter de la date de la première entrée.


Le visa touristique.


Le visa touristique doit être demandé auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais et permet d’entrer et de séjourner en Thaïlande pour une durée maximale de 60 jours. Ce visa peut être prorogé une fois auprès des services de l’immigration pour une durée maximale de 30 jours.



Le visa de retraité.

Les personnes désirant demander un tel type de visa doivent remplir les conditions suivantes : –- être âgé de plus de 50 ans ; –- justifier d’un revenu annuel d’au moins 800 000 bahts ou l’équivalent en devise étrangère et avoir transféré ce montant en Thaïlande au moins trois mois avant la demande du visa ; ou –- justifier d’une pension de retraite au moins égale à 65 000 bahts par mois ou l’équivalent en devise étrangère. Il sera alors possible de demander un visa de retraité catégorie « O » auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais. Une fois entrée en Thaïlande, la personne pourra demander un visa de retraité d’une durée d’un an en apportant la preuve que les fonds ont été déposés dans une banque thaïlandaise, ou une attestation de son ambassade confirmant le montant de la pension mensuelle. Ce type de visa est renouvelable chaque année, à condition de justifier des mêmes conditions de revenus lors de chaque demande de renouvellement. Le conjoint d’une personne retraitée peut également bénéficier d’un tel visa et de son renouvellement annuel, si le conjoint est également âgé de plus de 50 ans. En revanche, le conjoint n’a pas à justifier de ses revenus ou d’une pension de retraite.


Le visa de conjoint.

Toute personne mariée à un citoyen thaïlandais peut obtenir un visa de conjoint catégorie « O ». Pour cela, le demandeur doit présenter les documents relatifs au mariage et justifier d’un revenu mensuel au moins égal à 40 000 bahts par mois afin de demander un tel visa auprès d’une ambassade ou d’un consulat thaïlandais. Une fois entrée en Thaïlande, la personne pourra demander un visa de conjoint d’une durée d’un an auprès des services de l’Immigration. Ce type de visa est renouvelable chaque année à condition que le demandeur ne soit pas divorcé ou séparé, et qu’il puisse justifier des mêmes revenus.


DFDL MEKONG BANGKOK
http://www.dfdlmekong.com

http://www.gavroche-thailande.com/actua ... le-royaume

Répondre