Plus de 15 000 étrangers arrêtés depuis janvier pour franchissement illégal de la frontière

Répondre
Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 10090
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Plus de 15 000 étrangers arrêtés depuis janvier pour franchissement illégal de la frontière

Message par dreamman »

Photo via Facebook/ Kanchanaburi News



Des milliers de ressortissants étrangers ont été arrêtés cette année pour avoir franchi illégalement les frontières terrestres de la Thaïlande. Craignant que les personnes entrant illégalement en Thaïlande et échappant à la quarantaine obligatoire de 14 jours ne favorisent la propagation du Covid-19, en particulier des variantes plus contagieuses du virus, les autorités thaïlandaises ont annoncé qu'elles prendraient des mesures juridiques sévères à l'encontre des migrants illégaux et des trafiquants de main-d'œuvre.

Du 1er janvier au 9 mai, 15 378 personnes au total ont été arrêtées pour avoir franchi illégalement les frontières terrestres de la Thaïlande. Parmi les personnes arrêtées, 6 072 venaient du Myanmar, 5 114 du Cambodge et 882 du Laos.

Le Bureau de l'immigration thaïlandais travaille avec les agents de la patrouille frontalière pour renforcer la sécurité le long des frontières de la Thaïlande, a déclaré le chef du bureau, Sompong Chingduang, au Bangkok Post.

"Ceux qui entrent illégalement en Thaïlande seront poursuivis en vertu de la loi sur l'immigration, des maladies transmissibles et du décret d'urgence."

Lors de la dernière vague d'infections au Covid-19 en Thaïlande, en décembre et janvier, les doigts ont pointé vers les migrants birmans illégaux, car l'épicentre des infections était concentré dans un centre de pêche à Samut Sakhon, touchant une importante population de travailleurs migrants.

La récente vague d'infections ayant atteint un pic nettement supérieur à celui des précédentes épidémies en Thaïlande et étant liée à la variante plus contagieuse du virus découverte pour la première fois au Royaume-Uni, les autorités sanitaires renforcent désormais les mesures de sécurité et de contrôle le long des frontières afin d'éviter de nouveaux cas.

La sécurité aux frontières est également renforcée pour empêcher l'émergence de la variante du virus détectée pour la première fois en Inde. Le directeur du Health Science Centre of Emerging Diseases de la faculté de médecine de l'université Chulalongkorn a publié un message sur Facebook dans lequel il se dit préoccupé par le fait que la variante puisse être importée en Thaïlande et provoquer une nouvelle vague d'infections.


SOURCE : Bangkok Post via https://thethaiger.com/news/national/mo ... -crossings
Répondre