mères porteuses

Répondre
Avatar du membre
pacron
Messages : 319
Enregistré le : jeu. 3 févr. 2011 06:38

mères porteuses

Message par pacron »

BANGKOK - Quatorze Vietnamiennes, dont sept enceintes, ont été libérées d'un trafic sordide de mères porteuses en Thaïlande dans lequel elles avaient été entraînées par la manipulation ou l'appât du gain, a-t-on appris jeudi de sources officielles à Bangkok.

"C'est illégal et inhumain. Dans certains cas, il semblerait qu'elles aient été violées", a déclaré le ministre de la Santé Jurin Laksanawisit dans un communiqué.

Selon la police, quatre Taïwanais, un Chinois et trois Birmans ont été arrêtés et sont poursuivis pour travail illégal. Parmi eux, une Taïwanaise de 35 ans, patronne présumée de la société, a été inculpée de trafic d'êtres humains.

La société "Baby 101" travaillait par courriel ou via des agents de couples sans enfants, permettant parfois à l'homme de fournir son sperme. Son site internet (http://www.baby-1001.com) présente ainsi une quarantaine de "modèles" sur photo, à côté d'une piscine, flanquées d'un numéro.

Le service complet est facturé 32.000 dollars, frais divers non compris. La société revendique des bureaux à Bangkok, à Phnom Penh et au Vietnam et affirme que la "protection de la loi est absolument" (sic).

Elle affirme garantir l'absence de lien entre le client et la mère-porteuse. "Nous pouvons assurer les meilleures conditions de procréation pour votre bébé", ajoute-t-elle, en promettant de n'utiliser que les embryons "supérieurs".

Les femmes vietnamiennes étaient retenues à Bangkok, leur passeport confisqué. Elles ont été libérées après avoir envoyé un courriel à leur ambassade, qui a prévenu les autorités thaïlandaises.

"Neuf ont indiqué avoir été volontaires parce qu'on leur avait dit qu'elles toucheraient 5.000 dollars par bébé. Quatre ont dit avoir été manipulées", a précisé le général Manu Mekmok, un haut responsable des services de l'immigration.

Une quatorzième victime a été par ailleurs découverte dans un hôpital où elle venait d'accoucher. Mais les enquêteurs n'excluaient pas de trouver d'autres mères porteuses dans d'autres endroits de la capitale.

Phil Robertson, de l'organisation Human Rights Watch a pour sa part demandé une "enquête complète et des poursuites".

"Il s'agit de trafic d'êtres humains dans sa forme la plus perverse et horrible, l'exploitation sexuelle et le viol. Ca laisse rêveur qu'une chose pareille puisse arriver", a-t-il déclaré.
Par AFP
พักร้อน

Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 9182
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Re: mères porteuses

Message par dreamman »

Quand les sentiments, l'appât du gain et la pauvreté se rencontrent, c'est assez sordide :grincheux:

Répondre