Thaïlande, la forte dépréciation des voitures électriques suscite des inquiétudes en matière de prêt

Répondre
Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 13787
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Thaïlande, la forte dépréciation des voitures électriques suscite des inquiétudes en matière de prêt

Message par dreamman »

Image
Photo d'illustration, Dreamman




Le National Credit Bureau (NCB) s'est inquiété des taux de dépréciation élevés des véhicules électriques (VE) et des risques de prêt associés. La popularité des VE, en particulier des marques chinoises, ne cesse de croître, tout comme le volume des prêts attribués à leur achat. Cependant, les VE se déprécient plus rapidement que les voitures traditionnelles à moteur à combustion interne (MCI), ce qui a accru le risque pour les fournisseurs de prêts automobiles.

Le directeur général de la BCN, Surapol Opasatien, a mis l'accent sur ce problème.

"En cas d'accident impliquant une batterie de VE, la valeur de la voiture chuterait de manière significative. La valeur des VE d'occasion, en particulier ceux qui ont cinq ans ou plus, se détériore plus rapidement que celle des véhicules à moteur à combustion interne.

Par conséquent, la BCN surveillera de près la qualité des prêts accordés pour l'achat de VE.

Plusieurs sociétés captives de location de véhicules électriques ont manifesté leur intérêt pour une adhésion à la BCN. En devenant membres, ces sociétés permettraient à la BCN de collecter les dossiers de crédit des prêts de VE, ce qui permettrait de mieux comprendre le scénario d'endettement global des ménages du pays, a rapporté le Bangkok Post.

L'endettement des ménages thaïlandais s'élève actuellement à environ 16 000 milliards de bahts, soit 90,7 % du PIB du pays. Les prêts automobiles avec mention spéciale (SM), c'est-à-dire les prêts en retard de 30 à 90 jours, sont en hausse depuis le début de l'année 2023. Au troisième trimestre, les prêts automobiles à mention spéciale ont atteint 213 milliards de bahts, soit une augmentation de 17,5 % en glissement annuel.


Malgré les risques potentiels, la demande de VE en Thaïlande reste soutenue. Entre janvier et septembre, les immatriculations de VE ont totalisé 50 347 unités, représentant environ 10 % des immatriculations totales de voitures (500 942 unités). Ce chiffre représente une augmentation significative par rapport à 2022, lorsque les immatriculations de VE ont totalisé 9 729 unités, contre 1 935 unités en 2021.

La feuille de route du gouvernement thaïlandais pour le développement des VE entre 2021 et 2035 vise à faire de la Thaïlande une plaque tournante régionale pour la production de VE. Les ventes de VE devraient atteindre 65 000 unités cette année. Toutefois, la production automobile du pays a connu un déclin, chutant de 7,02 % en glissement annuel pour atteindre 158 734 unités en octobre, en raison de la faiblesse des ventes intérieures.


Article original par Alex Morgan, https://thethaiger.com/news/business/hi ... dit-bureau
Raoul
Messages : 622
Enregistré le : jeu. 7 nov. 2019 07:43

Re: Thaïlande, la forte dépréciation des voitures électriques suscite des inquiétudes en matière de prêt

Message par Raoul »

Le problème en Thaïlande, c'est que les voitures à moteur thermique se déprécient beaucoup moins que chez nous.
En France, une auto neuve perd 20 à 25% de sa valeur dès la première année, ce qui n'est pas le cas ici.
Avec une dépréciation identique à la nôtre, le problème posé aujourd'hui par les VE s'en trouverait atténué.
Avatar du membre
Marco
Messages : 742
Enregistré le : mar. 9 avr. 2019 11:24
Localisation : Genève & Huay Yai

Re: Thaïlande, la forte dépréciation des voitures électriques suscite des inquiétudes en matière de prêt

Message par Marco »

Cette dépréciation nous touchera forcément aussi. Qui voudra acheter un véhicule électrique d'occasion quand les avancées technologiques multiplieront l'efficience des batteries ou des moteurs des nouvelles générations ? dc-*
Les trois grandes époques de l'humanité sont l'âge de la pierre, l'âge du bronze et l'âge de la retraite.

http://atheisme.free.fr/
Répondre