HOW TO MAKE MILLIONS BEFORE GRANDMA DIES

Présentation d'un média, pas de médias pirates dans cette rubrique
Répondre
Avatar du membre
oli
Messages : 9056
Enregistré le : lun. 14 sept. 2015 14:56
Localisation : PATRIOTE SUR MER

HOW TO MAKE MILLIONS BEFORE GRANDMA DIES

Message par oli »

Le film thaïlandais qui fait pleurer toute l’Asie à chaudes larmes.

Plus gros succès de l’année en Thaïlande, “How to Make Millions Before Grandma Dies” est désormais en tête du box-office à Singapour et en Indonésie. Partout, les spectateurs se pressent pour voir le mélodrame de Pat Boonnitipat (encore inédit en France) en sachant qu’ils en ressortiront les yeux rougis.

Préparez vos mouchoirs ! C’est la consigne que la plupart des médias asiatiques donnent à leurs lecteurs en évoquant le succès de How to Make Millions Before Grandma Dies (“Comment gagner des millions avant que grand-mère ne meure”). Car, comme le relève The South China Morning Post, ce film réalisé par Pat Boonnitipat est un véritable “tire-larmes”.

“Si vous ne craignez pas de pleurer à chaudes larmes, apportez une boîte de mouchoirs”, conseille le site malaisien Free Malaysia Today. “N’y allez pas si vous ne souhaitez pas pleurer”, confirme, depuis Singapour, 8 Days en reprenant le post d’un internaute.

Des conseils qui, auprès de beaucoup, font office d’invitation. En Thaïlande, le film, à l’affiche depuis avril, a rapporté 334 millions de bahts (8,5 millions d’euros) et a même dépassé le blockbuster hollywoodien Godzilla x Kong : The New Empire, constate The Straits Times. En Indonésie, où le long-métrage est sorti le 15 mai, plus de trois millions de spectateurs se sont déjà rués dans les salles. À Singapour, en Malaisie ou aux Philippines, le succès est aussi au rendez-vous.

Depuis Manille, le Philippe Daily Inquirer résume ainsi l’intrigue : “Un jeune homme décide de démissionner pour s’occuper de sa grand-mère malade, non par amour, mais pour empocher un héritage de plusieurs millions. Jusqu’à ce qu’il commence à s’occuper d’elle et qu’il comprenne à quel point les liens familiaux sont sacrés.” Le jeune homme en question est interprété par la pop star Putthipong “Billkin” Assaratanakul.

Mais le succès du film dépasse largement sa communauté de fans, relève The Straits Times. “Il rencontre un écho dans les sociétés asiatiques vieillissantes, où la prise en charge des personnes âgées est un problème criant”, analyse le quotidien singapourien. Il s’agit d’“un film déchirant sur la façon dont nous devrions mieux prendre soin de nos personnes âgées”, abonde l’Inquirer philippin. “L’intrigue est peut-être simple, mais elle reflète la réalité dans de nombreux foyers malaisiens”, constate lui aussi le site Free Malaysia Today.



https://www.courrierinternational.com/a ... des-larmes
Classement : 25%
Répondre