Les forces de l'ordre thaïlandaises arrêtent 37 mendiants cambodgiens à Pattaya

Répondre
Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 13688
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Les forces de l'ordre thaïlandaises arrêtent 37 mendiants cambodgiens à Pattaya

Message par dreamman »

Image




Pattaya -
La division de lutte contre la traite des personnes (ATPD) a arrêté 37 mendiants cambodgiens, dont 19 adultes et 18 enfants, à Pattaya.
Le colonel Pattanapong Sripinproa de l'ATPD a déclaré au Pattaya News que plus de 50 officiers, dont la police de Pattaya et la police de Banglamung, ont fait une première descente sur Soi Sukhumvit 7 à Nongprue vers l'aube aujourd'hui, le 27 mai 2023. Ces descentes ont eu lieu suite à des plaintes répétées de citoyens inquiets concernant des sans-papiers qui mendient et dérangent les propriétaires de commerces, les résidents et les touristes autour de Pattaya.

Deux maisons en zinc ont été découvertes sur Soi Sukhumvit 7 grâce à des informations données par des informateurs. Sept enfants âgés de un à huit ans et trois adultes ont été retrouvés. Aucune pièce d'identité n'a été trouvée sur eux et aucune des personnes présentes n'avait de visa légal ou de passeport leur permettant de séjourner en Thaïlande.


Les agents ont ensuite effectué une descente dans un autre lieu ciblé, à Soi Naklua 14. Deux maisons de ville ont été découvertes avec 16 adultes cambodgiens et 11 enfants âgés de quelques mois à huit ans. Une fois de plus, aucun d'entre eux ne possédait de documents d'identité légaux, de passeports ou de visas. Des objets destinés à la mendicité, tels que des tasses, des bols et des compteuses de pièces, ont également été découverts.

En outre, cinq des adultes étaient des suspects précédemment recherchés et faisaient l'objet de mandats d'arrêt thaïlandais actifs, bien que leurs noms n'aient pas été divulgués par l'ATPD.


L'un des mendiants présumés, identifié seulement comme M. O, 27 ans, a affirmé qu'il n'était pas un mendiant mais qu'il travaillait dans un hôtel. Cependant, M. O a aggravé sa situation en admettant qu'il n'avait pas de permis de travail ou de visa pour travailler dans l'hôtel non identifié et l'ATPD a déclaré qu'elle enquêterait également sur l'hôtel pour avoir embauché des employés sans documents légaux.

M. O a aggravé une situation déjà peu reluisante en déclarant aux agents que la plupart des personnes arrêtées ne mendiaient pas, mais jouaient "seulement" à des jeux d'argent. Peut-être M. O ne savait-il pas que, contrairement au Cambodge, la Thaïlande possède certaines des lois anti-jeu les plus strictes au monde et que les jeux d'argent sont strictement illégaux et passibles de peines plus lourdes que la mendicité.

L'ATPD a déclaré au Pattaya News que ces mendiants étaient entrés illégalement en Thaïlande. Ils emmenaient des enfants avec eux lorsqu'ils mendiaient dans les zones touristiques et importunaient les commerçants et les touristes. Ils gagnent entre 300 et 1 000 bahts par jour, a ajouté l'ATPD.


Toutes les personnes arrêtées ont été emmenées au poste de police de Banglamung et au refuge pour enfants et familles de Chonburi afin de préparer leur expulsion vers le Cambodge. Les personnes faisant l'objet d'un mandat d'arrêt devront également répondre d'autres chefs d'inculpation.

Article original par Goongnang Suksawat, https://thepattayanews.com/2023/05/27/t ... n-pattaya/
Répondre