"Ann" de Fabrice Guénier

Présentation d'un média, pas de médias pirates dans cette rubrique
Répondre
Avatar du membre
leelawadee
Messages : 87
Enregistré le : dim. 6 févr. 2011 07:34
Localisation : Ubon Ratchathani/Sisaket

"Ann" de Fabrice Guénier

Message par leelawadee » jeu. 11 juin 2015 06:33

Image''


Je reprend ici une critique d'un lecteur qui résume bien mieux que je n'aurais su le faire mon sentiment après la lecture de ce livre.

D. Cohen -
Après l'éblouissant les Saintes, Fabrice Guénier nous parle d'Ann, une de ces filles à la générosité sans limite que l'on rencontre du côté gauche du Soi 6 ou ailleurs dans ce Pattaya où le pire côtoie le sublime.

Entre 2010 et novembre 2013, s'écoulent mille jours où se succèdent les allers-retours jusqu'à ce que Ann tombe enceinte, perde son enfant, celui du narrateur, découvre qu'elle est séropositive. En quelques semaines, alors qu'elle est à Sakéo, la maladie l'emporte irrémédiablement.

De l'hôpital de Surin à la petite maison qu'elle a fait construire pour les siens. Nous suivons le calvaire d'Ann, sa passion à travers les yeux terrifiés de celui qui l'aime. Fabrice Guénier nous livre une Passion selon Sainte Ann d'une beauté bouleversante. La souffrance, la mort, la cérémonie de crémation, le baume illusoire d'autres filles de Pattaya au grand cœur et ce petit fantôme qui le suivra jusqu'à la fin.

Ann était une de ces petites combattantes qui luttent à Pattaya pour faire survivre les leurs en Isaan, elle est morte à 23 ans comme on tombe au champ d'honneur. Mais le poème au" petit fantôme aux mains dans les poches" que vient de publier Fabrice Guénier la rendra à jamais immortelle, comme un hommage éternel à Ann et à toutes ses sœurs que l'auteur appelait les Saintes.

Le seul regret que l'on peut avoir face à un texte d'une telle beauté, c'est le silence de médias qui invitent toujours les mêmes copains et coquins pour nous vendre de la médiocrité. L'oubli du génie fera qu'un jour personne n'écrira plus de textes comme celui-ci. Nous pourrons alors nous gaver de Lydie Salvaire, laisser François Busnel inviter sa compagne Delphine de Vigan sans le dire, voir et revoir Nothomb en boucle entre deux promotions pour les Docteurs Jean-Michel Cohen ou Frédéric Saldmann sur fond de Cinquante Nuances De Grey.

Alors lisez des auteurs comme Guénier et laisser vous emporter par la beauté de sa poésie.

Akkadee
Messages : 56
Enregistré le : mar. 9 juin 2015 17:17

Re: "Ann" de Fabrice Guénier

Message par Akkadee » jeu. 11 juin 2015 12:58

Merci, j'ai noté, je le lirai.

Avatar du membre
Raymond38
Administrateur du site
Messages : 2733
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:56
Localisation : PICARDIE FRANCE

Re: "Ann" de Fabrice Guénier

Message par Raymond38 » sam. 19 sept. 2015 00:56

J'ai acheté ce livre et je viens de le finir.
Très spécial comme livre, très bien écrit mais très spécial.
L'auteur, Fabrice GUENIER, évoque la fin de la vie de celle qu'il a rencontré à Pattaya, une fille de bar, (tout d'abord), rencontré au SOI 6, jeune femme qui est ensuite qui est devenue sa bien aimée et qui a eu un enfant (de lui?).
La jeune femme rend son dernier souffle à l'âge de 23 ans.
La description de la fin de vie de sa bien aimée dans les hôpitaux (thaïs) est poignante, et le déroulement du cérémonial des morts en Thaïlande est décrit dans ses moindres détails.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité