0

PRATIQUE – Un site internet intéractif traque les arnaques à la thaïe

Source: http://www.lepetitjournal.com

Il existe en Thaïlande, comme dans de nombreux pays, des
personnes peu scrupuleuses qui profitent de l’ignorance ou de la
générosité des étrangers pour les escroquer. Le site internet
bangkokscams.com
répertorie les arnaques et relaye les témoignages de victimes

La liste des arnaques aux étrangers dans le pays du sourire est longue et se renouvelle régulièrement. Le site bangkokscams.com
répertorie des dizaines d’arnaques plus ou moins répandues avec des
témoignages d’internautes, enrichis d’enquêtes menées par l’équipe du
site sur des lieux incontournables comme l’aéroport international de
Bangkok, la gare Hua Lamphong ou encore le Palais Royal. Le site
Internet rassemble également un ensemble de conseils plus ou moins
sages pour éviter les arnaques ou encore s’amuser à prendre les
arnaqueurs à leur propre piège…

Le top 10 des coups montés
On y trouve aussi la liste des escroqueries les plus courantes dans le royaume dressée à partir des divers témoignages.
Outre
les arnaques classiques comme le taxi refusant de mettre le compteur ou
le tailleur de costards et ses vraies-fausses bonnes affaires, figurent
dans le top 10 du site des arnaques plus complexes et fines comme
l’invitation à jouer aux cartes.
Le rabatteur approche sa victime
en lui demandant quel est son pays et sa ville d’origine. Une fois
informé, il prétend avoir une “cousine” qui doit justement bientôt se rendre dans “cet endroit merveilleux“.
Il lui propose de fait de lui faire rencontrer cette dernière qui se
trouve chez lui, à deux pas. Arrivé à son domicile, il se trouve que la
cousine” est sortie faire des courses… Pour patienter, le
rabatteur présente son nouvel ami à ses copains et lance une partie de
carte. A partir de là, divers scénarios sont possibles convergeant vers
un même objectif : plumer le pigeon voyageur !

Arnaque à la location et double tarification
Même si la plupart des arnaques commencent par un hameçonnage dans la rue, parfois même avec la complicité d’un escroc “farang” (occidental), il existe des escroqueries plus sournoises.
Assez
répandues dans les stations balnéaires, les arnaques liées à la
location de motos ou de jet-ski peuvent coûter très cher. Nombreux
témoignages montrent que pour des dommages mineurs sur le matériel de
location, des indemnités excessivement importantes par rapport au
préjudice sont demandées.
La fameuse double tarification fait bien
entendu partie du lot, pratiquée allègrement par des institutions
publiques elles-mêmes, des petits commerces, salons de coiffures ou
encore de sites touristiques comme à Muang Boran et la ferme aux
crocodiles. Elles consistent à indiquer des prix différents,
malicieusement affichés en caractères thaïlandais pour les moins
élevés, tandis que ceux écrits en écriture romanes atteignent des
prix cinq à dix fois supérieur : sur la forme, la double tarification
est transparente, mais dans la réalité, combien d’étrangers, surtout
les touristes, sont capables de lire le thaï ?
Mais comme il ne
faut pas non plus voir des escrocs partout, le site ne manque pas, de
même que certains témoignages, de souligner que tout n’est pas toujours
arnaque. Voir le site http://www.bangkokscams.com/
Yann FRANTZESKAKIS (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 25 mai 2009

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *