6 EME PLUS GROS POLLUEUR

Répondre
Avatar du membre
oli
Messages : 998
Enregistré le : lun. 14 sept. 2015 14:56
Localisation : BRACHAY

6 EME PLUS GROS POLLUEUR

Message par oli » sam. 15 juin 2019 21:47

Déchets plastiques : face à la menace, la Thaïlande a décidé d’agir

Pour tenter de faire face au problème des déchets plastiques, qui continue de représenter une menace sérieuse pour la Thaïlande, le gouvernement a décidé d’agir avec la création d’un allègement fiscal en faveur des entreprises utilisant des emballages biodégradables.

Le plastique continue de faire des ravages, de nombreuses études ont démontré ses effets néfastes sur l’environnement, notamment dans les milieux marins. Aujourd’hui, au moins 270 000 tonnes de cette matière flottent à la surface de nos océans. À tel point qu’un 7e continent serait en train de se former.

La Thaïlande est le 6e plus gros pollueur plastique de la planète, avec une production d’environ un million de tonnes par an. Face à ce constat, le gouvernement a décidé d’agir.

Pour progresser contre cette marée polluante qui menace, la population thaïlandaise va devoir lutter collectivement, estimait il y a quelques mois Wijarn Simachaya, secrétaire permanent au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.

En effet, selon une étude de 2017, un Thaïlandais utilise en moyenne 8 sacs plastiques jetables chaque jour !

Bonne nouvelle cependant, le porte-parole du vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak a annoncé mercredi 5 juin la volonté des autorités de mettre en place un allègement fiscal pour toutes les entreprises qui privilégieront l’utilisation de polymères biodégradables.

10 % des entreprises pourraient délaisser les matières plastiques

Ces sociétés pourront ainsi déduire de leurs impôts 25 % du montant de leurs dépenses pour des matières premières d’emballages biodégradables. La mesure restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021.

Elle pourrait inciter 10 % des entreprises à se tourner vers ce type d’emballages, tandis que le ministère des Finances prévoit de son côté un manque à gagner d’environ 1,3 milliard de bahts (environ 37 millions d’euros) de revenus par an.

Cependant, selon M. Nathporn, ces pertes seront grandement minorées par les impacts positifs à venir. En effet, le problème des déchets devrait s’atténuer au fur et à mesure des années et le tourisme profitera de l’absence (ou plutôt dans un premier temps, de la réduction) des déchets sur les plages.
Enfin, autre nouvelle relative à ce sujet, la société française Suez prévoit de construire une usine de recyclage des matières plastiques de 14 000 m² dans la province de Samut Prakan, au sud de Bangkok.

Ce projet, particulièrement ambitieux, est le premier du genre en Asie. Son objectif d’ici 2030, est de recycler 100 % des polymères collectés.

Afin d’être la plus la écologique possible, cette usine de recyclage sera alimentée par des panneaux solaires et le traitement des eaux sera assuré par un dispositif ultra-performant. La structure devrait être opérationnelle d’ici le milieu de l’année 2020.

https://siamactu.fr/dechets-plastiques- ... ide-dagir/
Quand c 'est flou il y a un loup !

Répondre