Bactérie tueuse : la nouvelle menace venue de Thaïlande

Répondre
Avatar du membre
lacaille56
Messages : 4707
Enregistré le : mer. 18 avr. 2012 08:10
Localisation : Paris 15eme et Pattaya

Bactérie tueuse : la nouvelle menace venue de Thaïlande

Message par lacaille56 »

Une souche de la bactérie E. coli a été détectée en Thaïlande dans des choux-fleurs européens. Mais est-ce vraiment la même que la souche particulièrement virulente qui a fait plus de trente morts, notamment en Allemagne ?

L'origine de la bactérie qui a donné des sueurs froides à de nombreux consommateurs européens, et représenté une crise sans précédent pour les maraîchers de l'UE, est désormais identifiée : les coupables étaient... des graines germées issues d'une ferme bio de Basse-Saxe. Mais la cause du mal étant connue, l'épidémie n'est pas stoppée pour autant. Apparue début mai, elle a déjà touché près de 3000 personnes et fait plus de trente morts. Essentiellement en Allemagne. Mais aussi dans d'autres pays. Aussi les légumes européens sont-ils devenus suspects. La Russie a accepté à contrecoeur de reprendre ses importations, après les avoir abruptement suspendues. Les autorités thaïlandaises, pour leur part, ont indiqué samedi avoir trouvé la fameuse bactérie dans des choux-fleurs importés d'Europe.


l'analyser", a déclaré le directeur général du département de la Médecine dépendant du ministère thaïlandais de la Santé. La Thaïlande avait déjà annoncé jeudi avoir détecté des bactéries E. coli sur une cargaison d'avocats venus d'un pays européen non précisé, mais qu'après analyse il ne s'agissait pas de la même souche mortelle qui a sévi ces dernières semaines en Europe.

Une contamination interhumaine ?

Ce n'est pas la seule incertitude qui perdure sur cette fameuse souche bactérienne. Les autorités sanitaires allemandes évoquent ainsi la possibilité d'une contamination interhumaine pour expliquer comment l'épidémie a pu se développer. Ainsi, les graines germées infectées par la bactérie auraient pu elles-mêmes contracter la souche nocive d'E. coli au contact d'employés porteurs du germe à leur insu.

Sur le plan médical, les effets de cette souche particulièrement virulente de la bactérie E. coli ne sont pas non plus tous connus. Les symptômes peuvent se limiter à des diarrhées et des crampes d'estomac, mais peuvent aussi dégénérer en syndrome hémolytique et urémique (SHU), une complication grave qui touche le sang, les reins et le système nerveux.

"Dans le cas de certains patients, on peut parler avec eux pendant une minute, puis vaquer à d'autres occupations et, un quart d'heure plus tard, les retrouver en convulsions épileptiques", souligne Jörg Debatin, directeur de la clinique Eppendorf à Hambourg. Illustration de la virulence de la bactérie, nombre de malades sont des jeunes adultes qui devraient théoriquement être plus résistants que d'autres catégories de population. "Le pire, ce n'est pas la bactérie en elle-même, mais les toxines qu'elle produit", explique Torsten Wygold, directeur de la clinique Regio de Pinneberg, une banlieue de Hambourg. "Il s'écoule un certain temps avant l'apparition de dégâts vasculaires rénaux, si long parfois qu'un patient peut s'être remis dans l'intervalle de l'infection intestinale".
Retraité depuis le 1 août 2016

Avatar du membre
dreamman
Administrateur du site
Messages : 9222
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 22:27

Re: Bactérie tueuse : la nouvelle menace venue de Thaïlande

Message par dreamman »

Pas d'E.coli sur les choux-raves belges en Thaïlande

lundi 13 juin 2011 à 17h51

(Belga) La bactérie E.coli ne se trouvait pas sur des choux-raves belges exportés en Thaïlande, a indiqué lundi le journal Bangkok Post sur son site internet. Le quotidien parle désormais de choux-raves en provenance d'Europe du Nord.

"Les gens ne doivent pas s'inquiéter car les tests ont démontré que la souche détectée sur les choux est répandue dans la nature et ne présente pas de danger", a indiqué le ministre thaïlandais de la Santé, Jurin Laksanavisit. (MUA)

http://levif.rnews.be/fr/news/belga-gen ... 139376.htm

Répondre