0

Bangkok, l’enlèvement d’un homme d’affaires par des escrocs chinois tourne à la comédie burlesque

Image

L’enlèvement raté d’un homme d’affaires du Vanuatu par trois gangsters chinois avait tout d’une comédie à grand spectacle.

La situation d’otage et de demande de rançon n’était peut-être pas drôle pour l’homme d’affaires et sa petite amie, mais elle était purement burlesque et n’aurait pas dépareillé sur le grand écran.

L’homme d’affaires vanuatuan a été enlevé alors qu’il allait voir sa petite amie dans une résidence de la zone Rama IX, dans le district de Huai Khwang, mercredi après-midi. Il est arrivé à bord de sa Mercedes-Benz mais a été happé par des hommes et embarqué dans une Toyota Fortuner sous ses yeux.

Les malfaiteurs lui ont demandé de transférer 10 millions de bahts sur un compte bancaire. Il y avait cependant un problème, l’homme d’affaires n’avait aucun moyen de transférer l’argent : son téléphone et son ordinateur portable étaient dans sa voiture.

Pendant ce temps, alertés par sa petite amie, la police du district et les agents de la sous-division 4 d’investigation de la police métropolitaine, ont réussi à suivre les suspects grâce aux images de vidéosurveillance et ont appelé l’un d’entre eux.

Effrayés, les gangsters ont abandonné l’homme d’affaires aux alentours de Soi Wat Lat Pla Duk à Nonthaburi, lui arrachant sa montre-bracelet d’une valeur de 25 millions de bahts avant de prendre la fuite.

L’homme d’affaires a pris un taxi et est retourné chez sa petite amie dans le quartier Huai Khwang de Bangkok.

Les trois ravisseurs présumés, He Junhui, 37 ans, Jinyong Zheng, 36 ans, et Heng Yaofeng, 35 ans, ont finalement été arrêtés par une équipe conjointe de la police locale et de la police de l’immigration à l’aéroport Suvarnabhumi alors qu’ils tentaient d’embarquer sur un vol de Qatar Airways à destination du Qatar, jeudi vers 1 heure du matin.

Les trois hommes ont été emmenés au bureau de police du district de Wang Thonglang pour interrogatoire.

SOURCE : Bangkok Post

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.