CAMBODGE: AFFAIRE DE L'ESPION THAI, SAMART S'EXPLIQUE

novembre 27th, 20090 Comments »

Contrôle aérien: Samart s’explique
Écrit par Jérôme Becquet Mercredi, 25 Novembre 2009 18:47
L’arrestation de l’ingénieur thaïlandais Siwarak Chutipong, le 11 novembre 2009, pour avoir livré à son pays des informations concernant le vol de Thaksin au Cambodge, oblige la société qui l’employait à se justifier.

La Samart, société détentrice de Cambodian Air Trafic Services (CATS), qui employait Siwarak, s’est trouvée dans l’obligation mercredi 25 novembre d’émettre un communiqué de presse afin de clarifier certaines allégations survenues dans les médias cambodgiens comme internationaux.

Ainsi, elle dément vivement les rumeurs concernant la résiliation ou le rachat de CATS par le gouvernement cambodgien. En effet, l’entreprise ne s’est jamais vu proposer, ni par les fonctionnaires du gouvernement, ni par le Premier ministre cambodgien ou un quelconque membre de sa famille et de son entourage, une offre de rachat.

Ensuite, la Samart affirme que l’intervention de membres de l’Aviation civile cambodgienne au sein des activités de CATS n’est que temporaire, et n’est effective que dans le but d’assurer un service continu et la garantie de la sécurité nationale pendant l’enquête. La Samart s’est vu confirmer que CATS pourrait reprendre ses activités normales une fois que cette dernière sera terminée.

L’entreprise rappelle que depuis le début de la concession de CATS en 2001, elle a toujours bénéficié d’une coopération efficace avec les autorités cambodgiennes, et s’avoue confiante en évoquant que CATS ira au terme des 32 ans de concession contractés initialement.

Enfin, la Samart rappelle qu’elle est une compagnie publique dont la mission première est de satisfaire au mieux les besoins de ses clients et de consolider ses relations avec ses partenaires. Son unique but est de faire du commerce, et s’interdit de participer à tout engagement politique, affirme le communiqué de presse.

Watchai Vilailuck, président de la Samart, déclare : « En raison des conflits politiques entre nos deux pays, nous venons de traverser de nombreuses difficultés et ne souhaitons pas être utilisés à des fins politiques. Nous espérons juste pouvoir reprendre une activité normale très prochainement. »

Source: http://www.cambodgesoir.info via http://franco-thai.com/news/

« Prendre sa retraite en Thaïlande ; quelques conseils d’un nouvel arrivant.
– Un seul aeroport svp ! »

Categorized Under

Politique

About dreamman

» has written 2750 posts

No Comments


Abonnez-vous à notre newsletter

Indiquez votre email:

Fourni par FeedBurner

FORUM

Radio Html perso

Change

FreeCurrencyRates.com

Catégories

Archives

Catégories