La low-cost AirAsia X défie Air France à Paris

septembre 17th, 20100 Comments »

La filiale long-courrier de la compagnie à bas-coûts malaisienne AirAsia a obtenu des créneaux horaires sur l’aéroport d’Orly.

AirAsia s’attaque à Air France. La filiale à bas-coûts de la compagnie malaisienne, AirAsia X, devrait déferler sur l’aéroport d’Orly cet hiver. La Cohor (Association pour la coordination des horaires), qui a annoncé la semaine dernière l’attribution de 1248 «slots» pour l’aéroport parisien, a accordé 208 créneaux horaires annuels, soit l’équivalent de deux vols hebdomadaires, à AirAsia X.

«Les compagnies qui ont reçu ces nouveaux créneaux sur une base annuelle pourront, si elles le souhaitent, débuter les dessertes dès la fin de saison d’été 2010 en cours», soit à partir du 31 octobre prochain. Selon , AirAsia X compte démarrer ses vols entre Paris et Kuala Lumpur, en Malaisie, début 2011. A terme, la compagnie aurait l’ambition d’assurer quatre rotations par semaine, en suivant le rythme des livraisons d’avions.

L’arrivée de ce nouveau concurrent n’est pas une bonne nouvelle pour Air France, qui ne dessert pas Kuala Lumpur. AirAsia X fait déjà trembler les prix sur Londres. La compagnie propose en effet un aller simple Kuala Lumpur-Londres Stansted pour 145 livres sterling (175 euros).

La révolution du low-cost long courrier

Pour autant, Air France prépare activement sa contre-offensive. Des sources internes à l’entreprise ont révélé début septembre que la compagnie aurait trouvé la réplique avec le lancement d’une nouvelle filiale low-cost l’an prochain baptisée «Air France Express». Celle-ci assurerait des vols intérieurs et serait implantée à Marseille, Nice et Toulouse.

Mais les ambitions d’AirAsia X sont d’autant plus menaçantes qu’elles dépassent les frontières régionales. La compagnie asiatique veut révolutionner le transport aérien en imposant le concept du low-cost long courrier. Créée en janvier 2007, Air Asia X est détenue à 20 % par le milliardaire britannique Richard Branson, le fondateur de Virgin Atlantic Airways, qui compte déjà à son actif plusieurs succès dans le transport aérien à bas prix. Galvanisé par le lancement réussi de Virgin Blue, sa deuxième compagnie aérienne, créée en 2000 en Australie, l’entrepreneur a ensuite déployé ses ailes dans le ciel américain, en lançant Virgin America, en 2007.

Article complet et source: lefigaro.fr

« Sécurité renforcée en Thaïlande
Un restaurateur apprécié de Pattaya est mort dans un tragique accident de scooter »

Categorized Under

Divers

About dreamman

» has written 2995 posts

No Comments


LE FORUM

Abonnez-vous à notre newsletter

Indiquez votre email:

Fourni par FeedBurner

MÉTÉO

Catégories

CHANGE

FreeCurrencyRates.com