0

Les voyageurs vaccinés de 10 pays sont autorisés à entrer sans quarantaine à partir du 1er novembre

Image

Ce qu’il faut savoir :

Dix pays à faible risque seront autorisés à entrer sans quarantaine ou quarantaine de zone à partir du 1er novembre. La liste complète sera décidée par le CCSA plus tard cette semaine.

L’ouverture des lieux de divertissement sera « envisagée » d’ici le 1er décembre.

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O’Cha a annoncé ce soir, 11 octobre, dans un discours télévisé national, la réouverture du pays aux touristes étrangers entièrement vaccinés en provenance de pays à faible risque, sans quarantaine, d’ici le 1er novembre.
La consommation de boissons alcoolisées dans les restaurants ainsi que l’exploitation de lieux de divertissement dans tout le pays, tels que les bars et les boîtes de nuit, seront également prises en compte d’ici le 1er décembre.

Selon l’annonce, les voyageurs provenant initialement de 10 pays à faible risque, dont le Royaume-Uni, Singapour, l’Allemagne, la Chine et les États-Unis, peuvent entrer dans le pays sans quarantaine obligatoire à partir du 1er novembre. Toutefois, ils devront présenter leurs documents de vaccination, leurs papiers et les résultats du test RT-PCR. La liste complète ne sera pas disponible avant la fin de la semaine, selon Natapanu Nopakun, le porte-parole anglophone de Covid-19 pour la Thaïlande. En effet, la liste finale doit être évaluée par le Centre d’administration de la situation du Covid-19, ou CCSA, et recevoir l’approbation finale. Cette évaluation devrait avoir lieu le jeudi 14 octobre 2021.

Le Premier ministre a déclaré : « Tout ce que les visiteurs des pays à faible risque devront faire est de montrer qu’ils sont exempts de COVID au moment de leur voyage avec un test RT-PCR entrepris avant de quitter leur pays d’origine, et de faire un test en Thaïlande, après quoi ils seront libres de se déplacer en Thaïlande de la même manière que tout citoyen thaïlandais peut le faire. »

« Les visiteurs des pays qui ne figurent pas sur la liste, seront, bien sûr, toujours très bien accueillis, mais avec des exigences de quarantaine et autres. » Le Premier ministre a ajouté.

Bien que cela n’ait pas été spécifiquement mentionné dans le discours du Premier ministre, les documents requis, tels que le COE et l’assurance obligatoire, resteront probablement, du moins pour l’instant, une exigence, même pour les pays à faible risque, bien que cela soit également examiné régulièrement par le CCSA. Selon TPN media, le principal avantage de l’annonce pour les pays à faible risque est qu’il n’est pas nécessaire de séjourner dans un hôtel ou une zone « Sandbox » pendant sept jours ou plus, ni de passer plusieurs tests Covid-19 en Thaïlande, ni d’avoir un suivi obligatoire, ni de séjourner uniquement dans certains hôtels approuvés. Par exemple, une personne peut séjourner dans sa propre résidence si elle le souhaite si elle est résidente..

Le Premier ministre a également déclaré que le Covid-19 deviendrait endémique, sur la base des avis du ministère de la Santé publique, et que la Thaïlande DEVRA vivre avec le Covid-19 et ne pourra pas continuer à mettre en place des politiques et des procédures qui nuisent aux moyens de subsistance. Le PM a déclaré qu’il avait des décisions très difficiles à prendre, mais que sauver des vies et protéger les moyens de subsistance sont, selon lui, mutuellement exclusifs.

Source et article complet: https://thepattayanews.com/2021/10/11/t … nt-venues/

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *