0

Plus de bac à sable : Le secteur privé de Phuket réclame la réouverture complète de l’aéroport d’ici le 1er décembre

Image

PHOTO: Flickr/jeiline

La vice-présidente de l’association touristique de Phuket affirme que les entreprises de l’île ont besoin de la réouverture complète de l’île d’ici le 1er décembre si elles veulent survivre. Selon un rapport du Bangkok Post, Nanthida Atiset affirme que la réouverture complète de l’île pourrait générer plus de 210 milliards de bahts de revenus, ajoutant que le système de bac à sable n’est tout simplement pas suffisant.

“Seuls plus de 20 000 touristes sont venus au cours des deux derniers mois depuis le lancement du bac à sable de Phuket. Nous ne pouvons pas continuer comme ça. Les hôtels subissent des pertes. Ce dont nous avons besoin, c’est d’un ‘Jour de Liberté’ le 1er décembre.”

Selon l’idée du “Phuket Freedom Day” proposée par les associations d’entreprises locales, tous les commerces rouvriraient complètement et les habitants de l’île pourraient reprendre leur mode de vie normal, tout en respectant les mesures de prévention du Covid-19. L’île espère attirer 3,5 millions de touristes entre décembre et mars, générant environ 210 milliards de bahts. Selon la proposition, les groupes cibles de l’île recevraient une troisième dose de rappel du vaccin Covid-19 et les touristes devraient présenter une preuve de vaccination et/ou passer un test antigénique à leur arrivée.

Mme Nanthida explique que la proposition est basée sur le modèle de réouverture du Royaume-Uni, dans lequel 90 % des groupes cibles devaient être entièrement vaccinés. Elle précise que Phuket devra déployer davantage de vaccins, dont 400 000 doses AstraZeneca et 70 000 doses Pfizer, qui seront administrés par injections interdermiques. Cette méthode ne nécessite que 20 % de la dose habituelle pour un rappel, mais donne la même quantité d’immunité.

Selon Nanthida, une étude menée aux Pays-Bas a montré que la méthode interdermique est tout aussi efficace que l’injection intramusculaire normale, qui est utilisée pour administrer une dose complète. L’hôpital Vachira de Phuket mène actuellement des essais sur la méthode intradermique, en utilisant 20 % d’AstraZeneca chez des personnes ayant déjà reçu deux doses de Sinovac.

Le Bangkok Post rapporte que 76,5 % des habitants de Phuket ont maintenant été vaccinés. 87,1 % des résidents âgés sont vaccinés, de même que 70 % des personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents.

SOURCE : Bangkok Post via https://thethaiger.com/news/phuket/no-m … december-1

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *