0

Thai Airways remet en service des avions mis en vente et s’interroge pour ses A380

Image

Photo d’illustration, Dreamman

Thai Airways International ramène près d’une demi-douzaine d’avions initialement mis en vente dans le but de relancer plus rapidement les vols dans un contexte de forte demande.

La reprise du trafic aérien mondial depuis Covid a mis sous pression les avions plus récents disponibles sur le marché libre, a déclaré le président Piyasvasti Amranand lors d’une interview au siège de la compagnie aérienne à Bangkok mercredi.

En conséquence, la compagnie a du mal à trouver des capacités disponibles en location opérationnelle, ce qui incite THAI à conserver ses propres appareils, a-t-il ajouté. « Ce n’est pas si facile aujourd’hui, le marché est en train de changer, que ce soit pour la location d’appareils neufs ou d’occasion, qu’il s’agisse de gros ou de petits porteurs », a déclaré le président
Il s’exprimait avant que le transporteur n’accueille la réunion annuelle de l’Association des compagnies aériennes d’Asie-Pacifique les 10 et 11 novembre, qui compte Singapore Airlines et Cathay Pacific Airways parmi ses 14 membres.

Trois A330 d’Airbus SE et deux 777-200ER de Boeing Co reprendront du service au début de l’année prochaine, rejoignant les quatre nouveaux A350 que THAI a déjà acquis.

Dans le cadre de son plan de restructuration, la compagnie nationale contrôlée par l’État a prévu d’ajouter un total de 10 gros porteurs l’année prochaine et huit autres en 2024. La compagnie aérienne compte actuellement 61 appareils dans sa flotte, dont 20 pour son unité à bas prix Thai Smile, contre une centaine auparavant.

THAI est en pleine restructuration de sa dette sous contrôle judiciaire et a déjà procédé à des réductions douloureuses qui l’ont amenée à supprimer la moitié de ses effectifs et 40 % de sa flotte. Le plan de levée de fonds de 2,3 milliards de dollars de THAI est dirigé par le gouvernement. La compagnie aérienne a besoin d’un financement de 750 millions de dollars et espère obtenir des prêts

En tant que président de la compagnie aérienne entre 2009 et 2012, M. Piyasvasti n’est pas étranger à THAI ou à ses difficultés, puisqu’il a supervisé à l’époque une restructuration de la dette de la compagnie. La compagnie asiatique a déjà vendu 12 Boeing 747 et cinq Airbus A340, et est sur le point de vendre quatre autres A340. Elle a également restitué une douzaine d’A330.

THAI envisage également de rapatrier temporairement certains de ses six Airbus A380, le modèle à deux étages dont la production a été arrêtée, à partir de 2024, afin de combler un vide dans la demande en attendant la livraison d’appareils plus récents et plus efficaces dans le courant de la décennie. La compagnie aérienne devrait montrer une amélioration de ses performances financières au niveau du bénéfice d’exploitation lorsqu’elle dévoilera ses résultats du troisième trimestre le 11 novembre, grâce à la hausse du prix des billets.

THAI devrait atteindre 60 % de ses recettes d’avant la pandémie d’ici la fin de l’année, a déclaré M. Piyasvasti, et pourrait remonter à 90 % d’ici la fin de 2023, même avec une flotte réduite. La réouverture des frontières de la Thaïlande et de pays comme le Japon au cours du mois dernier a permis de porter les réserves de la compagnie aérienne à environ 32 milliards de bahts, contre un minimum de 6 milliards de bahts.

Dans le cadre des efforts de la compagnie aérienne pour améliorer ses finances, elle prévoit d’émettre de nouvelles actions d’ici l’année prochaine pour lever environ 25 milliards de bahts, a déclaré le président.

« Je pense que j’aimerais que cela n’arrive pas trop tard, car les choses s’améliorent, les résultats financiers sont bons, ce serait une bonne occasion de le faire », a déclaré M. Piyasvasti.

Article original, https://www.bangkokpost.com/business/24 … of-selling

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.