0

Thaïlande, crime télécommandé : La police thaïlandaise arrête un Français pour avoir livré de la cocaïne dans une voiture jouet

Image

Photo KhaoSod

La police thaïlandaise a arrêté un ressortissant français qui tentait d’envoyer de la cocaïne dissimulée dans une voiture télécommandée à un ami au Cambodge. Le colis a été intercepté par une compagnie maritime lors d’un contrôle de routine aux rayons X et a été signalé à la police.

Aujourd’hui, 29 mai, de hauts responsables de la police, dont le commissaire adjoint du bureau de l’immigration, ainsi que les officiers concernés, ont annoncé l’arrestation du Français, identifié comme Maxence, 39 ans, en vertu d’un mandat d’arrêt délivré par le tribunal pénal le 23 avril. Maxence est accusé d’avoir tenté d’exporter un stupéfiant de catégorie 2 (cocaïne) sans autorisation, un acte considéré comme un trafic et présentant un risque de distribution à grande échelle dans le public.

L’arrestation a eu lieu dans une zone résidentielle de Phatthanakan Road, dans le district de Suan Luang, à Bangkok. L’enquête a débuté lorsque le Narcotics Suppression Bureau a reçu un tuyau d’un employé d’une compagnie maritime. Alors qu’il passait les colis au rayon X au centre de service de Rama 9, l’employé a signalé un colis international destiné au Cambodge comme suspect. Le colis d’un kilogramme a été envoyé de Bangkok à Jérôme, à Siem Reap, au Cambodge.

Après inspection, le colis contenait une voiture télécommandée rouge, une télécommande et une boîte en carton contenant un chargeur (sans le chargeur lui-même). À l’intérieur, les agents ont découvert une substance poudreuse blanche étroitement enveloppée dans du plastique, pesant environ 10 grammes, qui a été testée positive à la cocaïne.

La police a saisi la substance comme preuve et l’a remise à l’équipe chargée de l’enquête pour retrouver l’expéditeur. Les enquêtes ultérieures ont permis de retrouver Maxence, qui vivait avec une femme thaïlandaise dans une maison du quartier de Phatthanakan. La police a planifié son arrestation alors qu’il s’apprêtait à quitter la maison pour faire des courses.

Au cours de l’interrogatoire, Maxence a admis que le paquet et la cocaïne lui appartenaient. Il a avoué avoir acheté la cocaïne à un homme noir non identifié rencontré dans une boîte de nuit de Bangkok et a affirmé que c’était la première fois qu’il tentait de l’envoyer à un ami au Cambodge.

Maxence pensait que le paquet avait été intercepté par la police thaïlandaise, mais ne s’attendait pas à ce qu’elle remonte jusqu’à lui, car il avait utilisé un pseudonyme pour l’envoi. Il a indiqué que si cette tentative avait réussi, il aurait continué à envoyer de la cocaïne à son ami en petites quantités. Cependant, après ce premier échec, il a craint d’être arrêté et a décidé de ne plus envoyer de cocaïne.

« C’était la première fois que j’envoyais un colis et je ne pensais pas que la police me retrouverait ».

Article original, https://thethaiger.com/hot-news/crime/f … in-toy-car

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *