0

Certains vols de ladyboy à Pattaya seraient des fraudes

Image

Ce travesti a été pris sur le fait, mais certains vols signalés sont une toute autre histoire.

La réputation de Pattaya d’abriter une communauté de travestis qui survit en volant les touristes naïfs est enfin remise en question. Les assureurs de voyage affirment que le déclin de la pandémie entraîne une augmentation du nombre de vols internationaux, ce qui se traduit par une augmentation des demandes d’indemnisation de la part des touristes qui affirment avoir subi des pertes financières. Mais tous les récits de malheur ne sont pas authentiques. C’est du moins ce qu’il semble.

Selon l’Association des assureurs britanniques, les demandes frauduleuses représentent 10 % de toutes les demandes. Récemment, l’attention s’est portée sur Pattaya, où onze cas distincts de touristes affirmant avoir été volés dans la rue ont fait surface. L’histoire est généralement la même : le touriste se promène la nuit lorsqu’une ou plusieurs ladyboys surgissent de l’obscurité et le caressent tout en l’invitant à se rendre dans un motel voisin pour des activités de loisirs horizontales. Le but réel, bien sûr, est de voler des bijoux qui sont commodément exposés au cou ou au poignet.

Mais une demande de remboursement frauduleuse de 3 000 dollars (100 000 bahts) a été découverte par Reliance Insurance après qu’un ressortissant indien a affirmé avoir perdu un collier de valeur. Il a téléchargé à la compagnie une copie d’un bref rapport de police de Jomtien dans lequel il affirme qu’une ladyboy l’a serré dans ses bras pendant que l’autre décrochait son collier. Toutes deux se sont ensuite enfuies. Mais l’escroquerie touristique a été découverte après que l’évaluateur d’assurance a remarqué que le rapport de police était daté de deux jours avant le crime présumé. Après une enquête plus poussée, l’auteur de la fausse histoire a vu ses coordonnées transmises à l’Association internationale des unités spéciales d’investigation, en vue de l’interdire à l’avenir à tous les assureurs enregistrés.

Un autre cas est en cours d’examen après qu’un faux certificat médical a été présenté pour justifier une déclaration selon laquelle un homme britannique avait été blessé par la chaussure d’une ladyboy et devait subir une opération du visage. Le certificat avait bien été délivré par l’hôpital, mais uniquement pour un test sanguin de routine. Le Britannique avait ajouté ses propres remarques dans un espace ouvert, affirmant qu’une procédure chirurgicale d’urgence avait été effectuée. Mark Davies, un responsable de la fraude et de la criminalité financière, a déclaré : « Les certificats médicaux font l’objet d’un examen détaillé car il s’agit d’une fraude courante pour tenter de récupérer les frais d’un séjour à l’étranger. »

Le service de répression des fraudes à l’assurance de la police de la ville de Londres a déclaré : « La plupart des demandes d’assurance voyage sont authentiques, mais les fraudeurs font grimper les coûts pour tout le monde. » Parmi les cas qu’ils ont recensés, citons celui d’un jardinier de Liverpool qui prétendait avoir été opéré récemment d’une jambe cassée, mais qui avait été photographié par un détective privé en train de faire des exercices de musculation sur la pelouse de sa maison.

Source: https://www.pattayamail.com/news/some-p … nse-399430

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.