0

Le 1er ministre Srettha effectue une visite inopinée à l’aéroport de Suvarnabhumi suite à un problème biométrique

Image

Le Premier ministre Srettha Thavisin a effectué une visite surprise à l’aéroport international de Suvarnabhumi hier matin, parmi les informations faisant état d’un récent problème du système biométrique qui a plongé l’aéroport dans le chaos aux heures de pointe .

Ce problème, récidiviste, a fait des ravages dans les canaux de contrôle automatique des passeports, laissant les jet-setteurs au départ bloqués et frustrés. Des témoins oculaires affirment que la comparution inopinée du Premier ministre était une réponse directe à cette tourmente technologique, a rapporté Pattaya News.

Les détails concernant la mission du Premier ministre de 61 ans et les mesures décisives prises n’ont pas été divulgués.

L’aéroport international de Suvarnabhumi a été confronté à d’importantes perturbations aux premières heures du 24 janvier lorsque son système d’immigration biométrique a mal fonctionné , provoquant des retards et une accumulation rapide de passagers. La police de l’immigration a rapidement mis en œuvre des mesures d’urgence pour atténuer l’impact sur les horaires des vols.

Le service de l’immigration de l’aéroport de Suvarnabhumi a été plongé dans le chaos lorsque le système biométrique a rencontré des problèmes techniques vers 4h30 du matin. Présidée par Chaiyapruek Rimphadee, chef de la Division de l’immigration 2 et porte-parole du Bureau de l’immigration, une réponse rapide a été lancée pour remédier au dysfonctionnement du système.

Aucune annonce n’a été faite quant à savoir si les problèmes ont été résolus.

Dans le même ordre d’idées, le nouveau président des Aéroports de Thaïlande (AoT), le général de police Visanu Prasattongosoth, a annoncé un plan ambitieux visant à élever l’aéroport international de Suvarnabhumi parmi les 50 meilleurs aéroports mondiaux d’ici deux ans . La stratégie, révélée hier 18 janvier, fait partie de l’initiative plus large de l’AoT visant à moderniser et augmenter les capacités de six aéroports sous sa juridiction, en réponse à la résurgence mondiale attendue du transport aérien dans l’ère post-Covid-19.

Par ailleurs, l’AOT, attendant avec impatience le feu vert de l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande (CAAT), est sur le point d’ obtenir la certification des aéroports publics d’Udon Thani, de Buriram et de Krabi . Selon le général de police Wisnu Prasatthong-osot, président visionnaire du conseil d’administration, l’AOT commencera le développement de ses aéroports comme prévu une fois les certifications reçues.

Ce plan ambitieux comprend l’injection de 6,4 milliards de bahts dans l’aéroport de Krabi, augmentant ainsi sa capacité à accueillir 12 millions de passagers par an et à gérer 31 vols par heure.

Article original, https://thepattayanews.com/2024/02/05/t … lfunction/

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *