Le ministre de la culture thaïlandais veux interdire la confection de tatouage religieux aux touristes.

juin 1st, 20111 Comment »

PHUKET: – Le Ministère de la Culture a attaqué la tendance croissante de touristes d’avoir des images religieuses tatoué sur leur corps.
Il a ordonné aux gouverneurs des provinces à travers le pays de sévir contre de tels tatouages, déclenchant un débat sur les implications des droits des personnes à avoir ou non de tels tatouages.

Image

Le ministre de la Culture thaïlandais a déclaré à la presse lundi, qu’il avait découvert un « tendance alarmante »: les touristes ont des images de Bouddha, Ganesh ou Jésus-Christ tatoué sur leur bras, leurs jambes ou leurs chevilles.
C’est culturellement inapproprié et ça nuit au respect de la religion.
Reconnaissant que la législation thaïlandaise n’interdisait pas aux personnes ce genre de tatouages, il a déclaré que le ministère avait besoin d’une coordination avec les organismes compétents pour élaborer des mesures visant à empêcher ces pratiques.

Il sera également proposer au Comité national de la culture qu’une loi soit rédigée qui interdira l’utilisation de symboles religieux à des fins commerciales. La loi, si elle est adoptée, aurait des incidences à la fois sur ceux qui offriront ce service et sur ceux qui les utiliseront.
Mais le ministère est susceptible de faire face à une dure bataille pour mettre fin à la pratique. Le service est très populaire et le tatoueur peut pour un tel travail demander plus de 20.000 baht.
M. Niphit minimisé la probabilité que les tatouages ​​peuvent être une expression authentique de croyance spirituelle.
Les tatouages ​​feraient simplement partie d’une tendance à la mode chez les touristes, qui probablement ne croyaient pas à la religion et seraient ignorant sur la véritable signification de ces images.

Image

Mais le commissaire aux droits de l’homme de Wasan Panich fait observer que si la loi thaïlandaise empêche les gens de violer le drapeau thaïlandais et d’autres symboles nationaux, il n’y avait pas de telles lois concernant les symboles religieux.
Toute loi interdisant l’utilisation de telles images à des fins commerciales ne doivent pas violer les droits des personnes, parce que le terme « commercial » a un sens large, a t-il dit.
«Si les gens ont des images de Bouddha tatoués sur leur corps, sur les bras ou la poitrine par exemple, vous ne pouvez pas interdire de tels images car ce n’est pas insultant.
Mais, a-t-il ajouté, si les gens avaient de telles images tatouées sur leurs chevilles ou des «organes inappropriés», cela pourrait être vu comme une insulte à la religion.
« Par exemple, si un étranger a un tatouage de Bouddha sur la cheville, les bouddhistes verront ça comme une insulte à leur religion.
« Mais si un étranger arbore une croix sur sa cheville, les bouddhistes n’en penseront probablement rien, mais d’autres, étrangers pourraient en être choqués.
« A cause de cela, le principe de base est que vous devez respecter les droits de la personne, mais vous ne devez pas violer les droits ou les convictions d’autrui, a-t-il ajouté.

– Kom Luek Tchad
— Phuket Gazette 2011-06-01

« Des immigrants illégaux se réfugient à Pattaya en vivant de mendicité
L’oiseau-serpent ou snakebird »

Categorized Under

Divers

Post tags

About dreamman

» has written 2763 posts

1 Comment

  1. loyer dit :

    je trouve sa vraiment con d’interdire les tatouages religieux en ce qui me concerne j’ai le dos recouvert de priere thai , et je respecte entierrement mon tatouages , je connais sa signification et de plus je suis bouddhiste. qu’aller vous faire contre les personnes déjà tattoué qui viennent régulierement en thailande leurs mettre une amendes, les obliger à faire enlever leurs tattouages au laser…. ppppfffff …. y a des problemes beaucoup plus important en thailande penser y !!!


Abonnez-vous à notre newsletter

Indiquez votre email:

Fourni par FeedBurner

FORUM

Radio Html perso

Change

FreeCurrencyRates.com

Catégories

Archives

Catégories