0

Le Vietnam cherche à rouvrir Phu Quoc aux touristes internationaux

Image

Photo d’illustration, Dreamman

Pour la première fois depuis près de 18 mois, le Vietnam cherche à accueillir de nouveau quelques touristes dans le pays. Bien que la réouverture soit limitée à Phu Quoc, une destination touristique insulaire, il s’agira d’un programme pilote pour voir s’il est possible d’accueillir des touristes internationaux et éventuellement de rouvrir à un plus grand nombre de visiteurs. Phu Quoc pourrait être ouverte au tourisme à partir de novembre.

Après avoir examiné diverses propositions, le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a indiqué qu’il approuvait la réouverture de Phu Quoc aux touristes étrangers à titre expérimental. L’île sera ainsi la première partie du Vietnam à s’ouvrir au tourisme étranger pour la première fois depuis plus d’un an.

Le programme pilote devra encore être étoffé avant que les touristes ne soient accueillis à nouveau, mais certaines conditions sont déjà sur la table. Le gouvernement vietnamien a indiqué qu’il n’accepterait que les touristes étrangers entièrement vaccinés, au moins 14 jours avant leur arrivée et pas plus de 12 mois avant la date d’entrée.

En plus de l’obligation de vaccination, les touristes doivent subir un test PCR négatif dans les 72 heures précédant leur départ. À l’arrivée à Phu Quoc, il peut y avoir d’autres examens de santé, mais ces détails sont en cours d’élaboration.

Le gouvernement cherche également à renforcer les vaccinations à Phu Quoc. En tant que première partie du pays à rouvrir, le Vietnam veut prendre le moins de risques possible et cherche à vacciner les habitants de l’île. Selon le gouvernement, 35 % de la population de Phu Quoc a déjà reçu au moins la première dose, mais il reste encore du chemin à parcourir.

Le principal aéroport desservant l’île est l’aéroport international de Phu Quoc (PQC). Cet aéroport peut accueillir des vols à large fuselage, mais il accueille principalement des vols à destination de l’Asie. Une fois l’île officiellement rouverte, et en supposant que le gouvernement vietnamien autorise les vols internationaux à atterrir sur l’île, attendez-vous à des correspondances vers les grands hubs comme Séoul ou Kuala Lumpur et à quelques liaisons intérieures vers Ho Chi Minh Ville et Hanoi, entre autres.

Attendez-vous à ce que les compagnies aériennes vietnamiennes, notamment Vietnam Airlines, Bamboo Airways et VietJet, profitent de la réouverture de Phu Quoc. En revanche, pour les voyageurs internationaux, il ne sera peut-être pas facile d’obtenir de nombreuses correspondances depuis l’Europe ou les États-Unis vers Phu Quoc.

Phu Quoc servira d’étude de cas pour la réouverture du Vietnam. Le pays a adopté une approche très stricte à l’égard du virus, mais cela s’est fait au détriment de son industrie touristique, qui a vu ses revenus s’effondrer en raison de la fermeture du Vietnam.

Source et article complet: Simpleflying.com

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *