0

Les hôteliers de Pattaya ont prévenu que de nombreux hôtels pourraient se retrouver entre les mains d’étrangers

Image

Photo d’illustration, Dreamman

CHON BURI : Les hôteliers de Pattaya ont prévenu que de nombreux hôtels pourraient se retrouver entre les mains d’investisseurs étrangers s’ils ne reçoivent pas d’aide du gouvernement et des banques pour les prêts en cours.

Phisut Sae-khu, président de l’Association hôtelière de la région de l’Est, a déclaré vendredi (10 septembre) que des centaines d’exploitants d’hôtels à Pattaya et dans l’Est en général étaient en grande difficulté financière après presque deux ans de Covid-19.

Nombre d’entre eux se battent pour maintenir leur entreprise à flot et espèrent que Pattaya rouvrira ses portes aux touristes le 1er octobre comme prévu.

Si la pandémie entre dans une troisième année en 2022 et qu’il n’y a toujours aucun signe que Pattaya puisse rouvrir au tourisme normal, de nombreux hôtels de la station balnéaire se retrouveraient entre les mains d’investisseurs étrangers. Les hôteliers locaux ne seraient plus en mesure de supporter la lourde charge financière, a-t-il averti.

De nombreux groupes d’investisseurs étrangers, notamment chinois, sont intéressés par l’achat d’hôtels à Pattaya, a déclaré le président de l’association hôtelière.

Il a exhorté le gouvernement à accorder plus d’attention à la situation critique du secteur hôtelier et à prendre des mesures appropriées pour résoudre sérieusement leurs problèmes. Il s’agit notamment de suspendre les versements aux institutions financières où les hôteliers avaient contracté des prêts pour faire tourner leur entreprise.

Une quantité énorme de recettes touristiques sortirait alors du pays, a conclu M. Phisut.

Source : Bangkok Post

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *