0

Les habitants de Naklua se plaignent de la prostitution qui aurait lieu dans le quartier malgré les mesures Covid-19

Les habitants de la région de Naklua se sont plaints du fait que plus de 50 prostituées travailleraient devant des salons de karaoké “fermés” à Naklua, dans un quartier notoirement célèbre appelé “Nakata”, ou Soi Esso, malgré les récents ordres du Covid-19.

Cependant, la nuit dernière (23 avril), les médias locaux, dont The Pattaya News, ont inspecté une zone située derrière une station-service populaire de Naklua, suite à des plaintes de résidents locaux selon lesquelles des prostituées continueraient à travailler, malgré les ordres de fermeture.

Selon les plaintes, cette zone était autrefois un endroit célèbre où se trouvaient de nombreuses prostituées appelées “Nakata”. De nombreux salons de karaoké ont déjà été fermés après que des actions en justice ont été engagées contre des exploitants travaillant avec des prostituées. D’après les plaintes des résidents locaux, cette zone particulière est principalement destinée aux clients thaïlandais et non aux touristes étrangers. Le quartier est parfois appelé “Soi Esso” par les habitants.

Hier soir, les journalistes ont vu ce qui semblait être plus de 50 personnes des deux côtés de la route devant ces salons de karaoké fermés. La plupart d’entre elles ne portaient pas de masque ou de distanciation sociale et semblaient rechercher activement des clients, sans crainte de Covid-19.

Source et article complet; https://thepattayanews.com/2021/04/23/n … -measures/

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *