0

Chon Buri, la province de Pattaya, enregistre une baisse des infections à la Covid-19

Image

Photo d’archive (Pattaya), Dreamman

CHON BURI. Chon Buri a signalé une nouvelle baisse des infections à coronavirus avec 745 nouveaux cas et quatre décès.

Après avoir été traitées pour la maladie, 1 196 personnes sont déjà sorties des hôpitaux comme étant guéries, ce qui dépasse largement le nombre de nouveaux cas.

Le taux d’infection dans la province était supérieur à 1 000 par jour depuis le 31 juillet, avant de tomber à 953 le 23 août.

Cependant, les infections quotidiennes ont augmenté jusqu’à 1 064 cas le 27 août avant de passer sous la barre des 1 000 le jour suivant. Du 28 août au 30 août, la province a signalé respectivement 972, 762 et 747 nouvelles infections, a indiqué le département provincial de la santé sur sa page Facebook.

Ces nouvelles infections portent le total provincial à 62 427, dont 46 128 sont déjà guéries. Au total, 15 911 patients étaient encore hospitalisés.

Ces quatre décès portent le total à 388, a indiqué le département provincial de la santé dans une mise à jour publiée sur sa page Facebook mardi.

Sur les 745 nouveaux cas, 192 ont contracté le virus auprès de membres de leur famille, 155 auprès de collègues, 7 ont infecté des personnes proches et 5 lors de fêtes.

Vingt-cinq patients avaient des professions à haut risque. Quarante-quatre cas provenaient de lieux de travail de la province de Rayong.

78 autres personnes ont été en contact avec des cas confirmés et sont toujours en quarantaine. Les 209 autres cas faisaient toujours l’objet d’une enquête, a indiqué le département provincial de la santé sur sa page Facebook.

Les nouvelles infections ont été détectées dans 10 districts de la province orientale. Le district de Muang a signalé le plus grand nombre de nouveaux cas (211), suivi de Si Racha 171, Bang Lamung (115), Phan Thong (64) et Phanat Nikhom (60). Les autres cas se sont produits dans d’autres régions, Ko Sichang ne signalant aucune infection.

Source : Bangkok Post

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *