0

Faire voler des lanternes près des aéroports en Thaïlande serait passible de la peine de mort, prévient le gouvernement

Image

Faire voler une lanterne près d’un aéroport en Thaïlande est une infraction pénale très grave, passible des peines les plus sévères, voire de la peine de mort, selon le porte-parole du gouvernement, Ratchada Thanadirek.

Le porte-parole a lancé cet avertissement sévère lors d’une conférence de presse hier, alors que des milliers de personnes se préparent à faire flotter des lanternes en papier dans le ciel pour célébrer les festivals de Loy Krathong et de Yi Peng ce soir.

Il est strictement interdit de faire voler des lanternes à proximité des six aéroports gérés par Airports of Thailand (AOT) : l’aéroport international Suvarnabhumi (BKK), l’aéroport international Don Mueang (DMK), l’aéroport de Chiang Mai (CNX), l’aéroport Mae Fah Luang de Chiang Rai (CEI), l’aéroport international de Phuket (HKT) et l’aéroport de Hat Yai (HDY).

L’aéroport de Chiang Mai est la plus grande source de préoccupation en raison de la popularité du festival de Yi Ping, au cours duquel le ciel tout entier scintille de lanternes en papier.

Non seulement les lanternes, mais aussi tout « objet dangereux » tel que les feux d’artifice, les roues à picots, les faisceaux laser, les fusées et les drones sont strictement interdits dans le ciel des aéroports thaïlandais ou à proximité.

La zone interdite, la « zone de sécurité de la navigation aérienne », est une zone vaguement définie où des lanternes ou d’autres objets étrangers pourraient interférer avec les avions ou gêner la vision d’un pilote et provoquer un accident. Les lanternes chinoises représentent un risque d’incendie en vol qui pourrait devenir un grave problème si elles se logeaient dans le moteur d’un avion.

Selon la loi sur la navigation aérienne de 2019, faire voler l’un des objets susmentionnés dans la zone de sécurité de la navigation aérienne est un crime passible d’une peine d’emprisonnement de 5 à 20 ans, et/ou d’une amende de 600 000 à 800 000 bahts, voire de la peine de mort dans les cas graves.

On suppose que la peine de mort ne sera appliquée qu’aux pilotes de lanterne qui ont causé de graves accidents d’aviation.

Le gouvernement a demandé la coopération des compagnies aériennes pour qu’elles envisagent d’ajuster leurs horaires de vol afin de réduire les risques. De nombreux vols ont été annulés ou reprogrammés en raison de la peur des lanternes.

« Les 8 et 9 novembre, des lanternes seront lâchées entre 19 heures et 1 heure du matin à Chiang Mai, à l’occasion des festivals de Loy Krathong et de Yi Peng. Si vous n’êtes pas sûr que l’endroit où vous voulez faire voler une lanterne se trouve près de l’aéroport ou non, vous pouvez appeler l’aéroport de Chiang Mai pour vérifier au 053922000 poste 23000 ou 23431. L’AOT peut être contactée au 022832000. »

Article original, https://thethaiger.com/news/national/fl … warns-govt

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.