0

La Thaïlande, deuxième pays le plus dangereux au monde pour ses routes

Image

La Thaïlande a été classée comme le deuxième pays le plus dangereux pour conduire, selon une plateforme d’éducation des conducteurs.

Seule l’Afrique du Sud est considérée comme un endroit plus dangereux pour conduire que le Royaume de Thaïlande, les États-Unis arrivant en troisième position.

Le ministère des Transports a indiqué qu’il y avait 32 190 accidents de la route en 2020 et 2021 et que la plupart des victimes étaient des pick-up. Il y a eu 21 052 accidents en 2020, et 11 138 accidents en 2021.

Le site américain Zutobi, un site d’éducation routière qui mesure chaque année les accidents de la route dans le monde, a révélé que la Thaïlande obtient de mauvais résultats dans cinq catégories différentes.

Ces catégories comprennent le taux de mortalité routière, les limites de vitesse maximales sur les autoroutes, le taux de port de la ceinture de sécurité, les décès liés à l’alcool et les limites de concentration d’alcool dans le sang.

Le ministère des Transports a révélé que les motos ne causaient pas le plus d’accidents et que la plupart des collisions survenues en 2020 et 2021 impliquaient des pick-up (37 %), suivies d’une catégorie de véhicules privés et publics (27 %).

Types de véhicules impliqués dans les accidents :

– Pick-up (37%)

– Véhicules privés et publics (27%)

– Motos (20%)

– Camions avec au moins 10 roues (8%)

– Camions à six roues (6%)

– Fourgonnettes (2%)

Types de routes où se produisent la plupart des accidents :

– Routes droites sans pente (70%)

– Courbes sans pente (13%)

– Courbes avec pente (8%)

– Ponts vers des sites commerciaux (3%)

– Intersections (1%)

Types d’accidents :

– Renversement sur une route en ligne droite ou dérapage (43%)

– Accident par l’arrière (31%)

– Renversement ou dérapage sur une route sinueuse (13%)

– Accidents frontaux (5%)

– Collision avec des barrières de sécurité (4%)

– Accident aux intersections (2 %)

– Collision avec des piétons (2 %)

Causes des accidents :

– Violation des limitations de vitesse (78%)

– Coupure par un piéton, un véhicule ou un animal (8%)

– S’endormir au volant (4 %)

– Conduite en état d’ivresse (3 %)

– Violation des feux de signalisation ou des panneaux ou mauvais fonctionnement des véhicules (2 %)

– Dépassement illégal d’autres véhicules, refus de laisser passer les véhicules sur la route principale ou méconnaissance des routes (1 %).

SOURCE : Nation via https://thethaiger.com/hot-news/road-de … d-to-drive

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.