0

La Thaïlande légalise l’avortement jusqu’à 20 semaines

Image

La Thaïlande étend la limite légale de l’avortement de 12 à 20 semaines. La nouvelle loi entrera en vigueur 30 jours après son annonce par le ministère de la Santé publique dans la Gazette royale, qui a été publiée hier, 26 septembre.

La nouvelle loi stipule que les femmes enceintes en Thaïlande peuvent légalement avorter jusqu’à 20 semaines, à condition de consulter d’abord un médecin. Le médecin fournira à la femme toutes les informations nécessaires pour l’aider à prendre elle-même une décision avant d’approuver légalement l’avortement.

En janvier de l’année dernière, le Parlement thaïlandais a voté la légalisation de l’avortement au cours du premier trimestre (jusqu’à 12 semaines). Toutefois, les sanctions pénales restent en vigueur pour les femmes qui avortent de plus de 12 semaines et ne répondent pas aux critères fixés par le Conseil médical du pays.

De même, toute personne ou clinique surprise à pratiquer des avortements après la limite des 12 semaines s’expose à des amendes et à des peines de prison.

Les sanctions pénales resteront en vigueur pour les avortements de grossesses de plus de 20 semaines.

SOURCE : KhaoSod via https://thethaiger.com/news/national/th … o-20-weeks

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *