0

La vie des chauffeurs de bahtbus à Pattaya a bien changé 

Avant la pandémie, Sompong “Oncle Tor” Noisit pouvait conduire son bus en bahts seulement deux jours par semaine et gagner assez pour vivre confortablement. Aujourd’hui, il est au volant tous les jours et lutte pour joindre les deux bouts.

Le “meilleur des mondes” de Pattaya a changé la vie de tout le monde, y compris celle des omniprésents conducteurs de songthaew. En 2019, près de 700 pick-ups transformés encombraient les rues, attendant dans de longues files d’attente des touristes “nantis”, et se disputant ou même se battant régulièrement avec des touristes pour plus de 10 bahts.

Il y a actuellement une centaine de songthaews actifs qui circulent dans la ville avec une meilleure attitude et un meilleur service envers les quelques clients qu’ils reçoivent.

Sompong, 55 ans, a déclaré que de nombreux chauffeurs ont quitté Pattaya, soit pour leur ville natale, soit pour conduire des taxis climatisés à Bangkok ou dans d’autres villes. D’autres ont changé de carrière.

Mais les choses se sont améliorées, a dit M. Sompong. Les nombreuses campagnes de voyages subventionnés du gouvernement ont amené plus de Thaïlandais et d’expatriés à Pattaya pendant les week-ends et les vacances. Le cœur de la ville bat plus fort qu’après la fin de la fermeture, a déclaré le natif de Kalasin.

Sompong s’est dit résigné au fait que la vie ne redeviendra pas comme avant, ni même jamais. Mais il continuera à travailler, car il vaut mieux avoir quelques centaines de bahts dans sa poche à la fin de la journée que de ne pas en avoir du tout, a-t-il dit.

Source et d’autres articles; https://www.pattayamail.com/news/strang … ers-335077

Certains vont comprendre que les européens amenaient pas mal de devises.

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *