0

Le premier vol en provenance de Russie a atterri jeudi à Phuket avec 275 voyageurs

Image

PHOTO: Russia resumes flights to Phuket. (via Facebook Khaosod)

Phuket vient d’accueillir le premier vol international en provenance de Russie. Un vol Aeroflot en provenance de Moscou a atterri jeudi à l’aéroport international de Phuket. 275 passagers ont pris le vol inaugural depuis que la Russie a été ajoutée à la liste des 63 pays approuvés par Test & Go qui peuvent voyager en Thaïlande sans quarantaine (à part une attente d’une nuit pour un test RT-PCR négatif dans un hôtel approuvé SHA+ ou AQ).

L’avion d’Aeroflot a quitté Moscou à 19 h 15 et s’est rendu sans escale à Phuket, où il a atterri à 8 h 45 du matin après un vol de près de 10 heures. Le consul général de Russie à Phuket a indiqué que ce premier vol de passagers d’Aeroflot marquait le retour des voyageurs russes sur l’île après 19 mois sans vols vers Phuket.

Il a également confirmé qu’Aeroflot assurera deux vols par semaine entre Moscou et Phuket à partir de la semaine prochaine.

La Russie connaît une recrudescence des infections par le virus Covid-19 depuis le début du mois d’octobre et a enregistré une moyenne d’environ 39 000 nouveaux cas par jour au cours de la semaine dernière, avec une tendance à la hausse. Bien que le pays soit traditionnellement une population touristique clé pour Phuket, il n’était pas surprenant qu’il ne fasse pas partie de la liste initiale des 46 pays à partir desquels les voyageurs entièrement vaccinés étaient autorisés à voyager sans quarantaine, mais peut-être en raison de la pression exercée par les associations touristiques, il a été ajouté à la liste élargie des 63 pays approuvés pour les voyages sans quarantaine en Thaïlande.

Cette décision fait suite à l’ajout du Sputnik V, de fabrication russe, à la liste des vaccins autorisés pour les passagers arrivant en Thaïlande en août, alors qu’il n’avait pas obtenu l’autorisation d’être utilisé pour la vaccination en Thaïlande en juin. Cette approbation a permis aux Russes vaccinés avec le Sputnik V d’entrer dans le Phuket Sandbox et d’être soumis à une quarantaine douce de sept jours sur l’île avant d’être autorisés à quitter la province. Ils peuvent désormais se rendre dans des destinations de vacances très prisées des Russes, comme Bangkok et Pattaya, ainsi qu’à Phuket.

Les vols entre la Russie et la Thaïlande devraient reprendre complètement le 9 novembre avec deux vols par semaine de Moscou vers Bangkok et Phuket ainsi que des vols hebdomadaires au départ d’autres grands aéroports russes.

SOURCE : TASS via https://thethaiger.com/news/phuket/firs … travellers

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *