0

Le projet de train à grande vitesse sino-thaïlandais est confronté à des retards et à des coûts supplémentaires

Image

Photo SRT

Le projet de train à grande vitesse sino-thaïlandais devrait connaître un retard d’environ deux ans, ainsi qu’un besoin de financement supplémentaire d’environ 4 milliards de bahts (111 millions de dollars américains). Cela découle d’un projet de modification de la voie à Nakhon Ratchasima, selon la State Railway of Thailand (SRT).

Cette modification est une réponse aux habitants de Tambon Ban Mai, dans le district Muang de Nakhon Ratchasima, qui ont exprimé leurs inquiétudes. Ils ont demandé l’élévation d’un certain tronçon de voie afin de minimiser l’impact de la construction sur leur communauté, a rapporté le Bangkok Post .

Les contrats 3 à 5 couvrent un tronçon de 12,38 km de voie ferrée. Dans cette section se trouve un tronçon de 7,85 km qui devrait coûter 4,7 milliards de bahts supplémentaires (130 millions de dollars) et nécessiter 28 mois supplémentaires pour être surélevé.

En outre, la conception d’un autre chemin de fer à double voie s’étendant de Map Kabao dans le district de Kaeng Khoi à Saraburi jusqu’à Chira Junction dans le district de Mueang à Nakhon Ratchasima nécessitera des ajustements. Il s’agit de s’adapter à l’élévation de la route Khok Kruat-Nakhon Ratchasima, selon une source fiable.

La phase initiale du train à grande vitesse thaï-chinois, reliant Bangkok à Nakhon Ratchasima, devait s’étendre sur 250,77 kilomètres. Sur ce total, 54,09 kilomètres seraient concernés par l’élévation. L’ensemble du projet était budgétisé à 179,41 milliards de bahts (4,9 milliards de dollars), dont 119,16 milliards de bahts alloués aux 14 contrats nécessaires à la pose des voies.

Appels d’offres

À l’heure actuelle, un contrat est terminé, 11 sont en cours et les deux autres n’ont pas encore été attribués aux entrepreneurs.

Concernant le tronçon Ayutthaya, Nirut a déclaré que la construction d’un tronçon de 13,3 kilomètres de chemin de fer à grande vitesse, connu sous le nom de tronçon Ban Pho-Phra Kaeo, devait se poursuivre. Ceci malgré l’absence de résolution finale concernant la gare d’Ayutthaya, qui devrait être située à environ 1,5 kilomètre du parc historique d’Ayutthaya.

Nirut a ajouté que la SRT est sur le point de finaliser un contrat de construction pour cette section, d’un coût d’environ 10,32 milliards de bahts. Cependant, toute modification brutale de ce tronçon, telle qu’un détournement ou la construction d’un tunnel, pourrait perturber considérablement le plan de construction du projet. En tant que telle, cette station pourrait être omise si une solution alternative plus viable ne peut être trouvée.

Dans le même ordre d’idées, le Premier ministre Srettha Thavisin a révélé l’intérêt de la Chine pour le financement du projet thaïlandais Land Bridge par l’intermédiaire de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), dans le but d’améliorer la logistique et de réduire les embouteillages.

Source, https://thethaiger.com/news/national/th … xtra-costs

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *