0

Le ministre du tourisme thaï propose la fermeture des lieux de divertissement dans les sites touristiques à 4h00 

Image

Photo d’illustration, Dreamman

Le ministre du Tourisme et des Sports s’apprête à proposer l’extension des heures d’ouverture des lieux de divertissement de 2h00 à 4h00 du matin, afin de s’adapter au comportement des touristes.

Le ministre Phiphat Ratchakitprakarn a révélé jeudi 11 août que la proposition sera présentée à la réunion du Centre d’administration des situations de crise (CCSA) pour approbation la semaine prochaine.

Phiphat a ajouté : « L’extension est conforme au comportement des touristes étrangers, tels que les ressortissants européens et du Moyen-Orient qui commencent régulièrement à dîner vers 22h00 et à boire à minuit. Lorsqu’ils commençaient à s’amuser, il était donc temps de fermer les lieux de divertissement. Donc, les heures d’ouverture actuelles ne répondaient pas tellement aux besoins des touristes. »

Cette mesure ne sera toutefois pas applicable à l’échelle nationale, mais uniquement dans les zones appropriées. Selon le ministre, le ministère étudie les zones pilotes qui sont pour la plupart des destinations touristiques populaires, comme Khaosan Road à Bangkok, Bangla Road à Patong Beach à Phuket, Walking Street à Pattaya, Ao Nang à Krabi, Khao Lak à Phang Nga, Hua Hin, Samui et Chiang Mai. La liste des zones où 4 heures du matin s’appliqueront n’est pas finalisée, notons-le.

Le ministère a d’abord informé les entrepreneurs locaux qu’ils devaient former une équipe pour discuter avec leur gouverneur provincial de leur intention de créer une zone de zonage. Toutefois, le zonage ne doit en aucun cas déranger les habitants de la communauté.

« Si la discussion s’est bien déroulée, le ministère consultera alors le ministère de l’intérieur pour examiner l’approbation du zonage avant de le proposer au CCSA », poursuit M. Phiphat.

Article original: https://thepattayanews.com/2022/08/11/t … tractions/

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.