0

Les autorités thaïlandaises réfléchissent à des méthodes de test pour les arrivants suite à l’apparition d’Omicron

Image
Photo d’illustration, Dreamman

Avec l’apparition de la variante Omicron, au moment même où la Thaïlande assouplissait sa réglementation en matière de voyages, le gouvernement thaïlandais se demande s’il doit revenir sur son projet de remplacer les tests RT-PCR par des tests antigéniques (ATK), moins précis mais plus rapides et moins chers, pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Le CCSA a tenu une réunion d’urgence ce week-end en réponse à la nouvelle de la souche mutée Covid-19 et a décidé d’interdire l’entrée aux personnes en provenance de huit pays d’Afrique. Les personnes en provenance d’autres pays d’Afrique devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours dans un hôtel ou un établissement certifié.

Le vice-ministre de la santé publique, Satit Pitutacha, a déclaré que le gouvernement examinait l’opportunité de suspendre sa décision d’utiliser des tests antigéniques rapides pour dépister les voyageurs arrivant en Thaïlande. Lors de sa réunion générale de vendredi, présidée par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, le CCSA a décidé d’assouplir les restrictions et, à partir du 16 décembre, les voyageurs en provenance de 63 pays approuvés passeront un test antigène, plutôt qu’un test PCR.

Les résultats du test PCR reviennent beaucoup plus lentement et les voyageurs doivent réserver une nuit dans un hôtel agréé en attendant leurs résultats. L’utilisation du test antigénique permettrait aux visiteurs de voyager dans toute la Thaïlande quelques minutes seulement après l’obtention de leurs résultats.

Le test PCR étant plus précis que le test antigénique, le vice-ministre affirme qu’il serait plus efficace pour empêcher la propagation de l’Omicron dans le pays.

Le porte-parole du CCSA, Apisamai Srirangson, a également déclaré que la nouvelle réglementation pourrait être révisée en raison de la situation mondiale du Covid-19.

SOURCE : Bangkok Post

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.