0

Un homme armé se rend pour avoir tué un expatrié britannique dans la région de Pattaya

Image

Pattaya, Banglamung –
Un homme armé de 32 ans s’est rendu à la police après avoir assassiné un ex-patron britannique dans la région de Pattaya.

Pol. Lt. Col. Ittipon Ittisaranachai, chef de la région de police 2, a demandé une réunion des responsables de l’immigration, de la police touristique et des enquêteurs pour retrouver le suspect.

La police thaïlandaise a identifié un suspect principal dans le meurtre d’un expatrié britannique dans la région de Pattaya. Des officiers ont déclaré au Pattaya News qu’un mandat d’arrêt a été émis contre M. Apichart Boonsawat pour meurtre et port illégal d’arme à feu en public.

Aujourd’hui, (7 janvier), M. Aphichart Boonsawat, 32 ans, s’est rendu à la police avec l’arme de poing utilisée dans le crime. M. Aphichart a présenté des excuses publiques et a déclaré qu’il était désolé pour ce qu’il avait fait.

M. Aphichart a déclaré à la police de Pattaya : « Je ne connaissais pas la victime auparavant. Alors que je conduisais ma voiture à Soi Chaiyapreuk, je me trouvais sur la voie de gauche en attendant de tourner. La victime, M. Roger, 70 ans, qui était sur une moto, était derrière moi et a klaxonné bruyamment. Il a également frappé physiquement ma voiture pour essayer de me faire tourner plus vite, mais la circulation l’en a empêché. »

« J’ai complètement arrêté ma voiture pour parler avec lui avant qu’une dispute furieuse ne commence et qu’il ne recule sur sa moto pour tenter de s’éloigner. Cependant, je suis devenu tellement enragé que je l’ai poursuivi sur près de deux kilomètres, comme le montre la vidéo de la vidéosurveillance. J’ai réussi à lui couper la route, j’ai arrêté ma voiture devant lui et j’ai ouvert le feu avec mon arme, lui tirant dessus à quatre reprises parce qu’il m’a insulté et mis en colère, ce qui m’a mis dans un état de rage ». Apichart a expliqué à la police.

La police a déclaré au Pattaya News qu’elle avait refusé la libération sous caution d’Apichart. Apichart reste emprisonné et sera présenté au tribunal lundi matin, 9 janvier. Il a obtenu les services d’un avocat et a refusé de faire une reconstitution à l’heure où nous mettons sous presse. Son avocat, qui n’a pas été identifié, s’est engagé à tenter de continuer à obtenir une libération sous caution. Malgré la déclaration d’Apichart à la police, on ne sait pas quel sera son plaidoyer ni quelle sera sa défense éventuelle.

Apichart, connu sous son surnom thaïlandais de Big, serait un athlète professionnel du tir sportif avec de bonnes compétences et aurait remporté de nombreuses compétitions de tir. Son arme à feu était légale et était utilisée dans ses compétitions sportives, a ajouté la police.

Article original par Goongnang Suksawat, https://thepattayanews.com/2023/01/07/u … road-rage/

dreamman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *